chat > Affections urinaires

Les affections du bas appareil urinaire chez le chat

Quelles sont les affections du bas appareil urinaire ?

Les chats sont capables d’économiser l’eau en concentrant énormément leur urine. Cette physiologie particulière favorise la formation de calculs urinaires (formés de struvite ou d’oxalate de calcium) et des inflammations de la vessie (cystite). La « cystite idiopathique féline » est une maladie souvent associée au stress chez les chats anxieux.
 

Symptômes

Un chat qui souffre d’affection du bas appareil urinaire peut présenter les signes suivants, associés ou non : difficultés et douleur pour uriner, sang dans l’urine, malpropreté, léchage de l’extrémité du pénis chez le mâle… Sans traitement, son état général s’altère très vite, aussi, il est important que vous consultiez votre vétérinaire si ces symptômes apparaissent.
 

Prédispositions raciales

Le persan et le chat himalayen formeraient plus souvent que d’autres chats des calculs d’oxalate de calcium tandis que les calculs de struvite sont plus observés chez les chats européens. Les chats stérilisés et en excès de poids sont les plus menacés par les calculs urinaires.
 

Diagnostic

Certains calculs urinaires sont visibles à la radiographie. Sinon, le diagnostic s’appuie sur le résultat des examens urinaires. Lorsqu’il extrait des calculs, le vétérinaire les envoie à un laboratoire spécialisé pour les analyser. Le régime qu’il prescrira dépend en effet du type de calcul en cause. Lorsque l’urine ne contient pas de cristaux, que la radiographie ne montre pas de calculs ni d’anomalies des voies urinaires, une cystite idiopathique est suspectée.
 

Solutions médicales

Dans 85 % des cas, les crises de cystite idiopathique cessent en moins d’une semaine mais il est important de faire cesser la douleur pour ne pas entretenir l’inflammation. Quand des calculs sont présents, il est parfois indispensable de les extraire chirurgicalement, sauf s’ils peuvent être dissous grâce à une alimentation adaptée.
 

Solutions nutritionnelles

Votre vétérinaire vous aidera à choisir le régime alimentaire de votre chat, en fonction de ses facteurs de risque vis-à-vis des affections urinaires. La base de la prévention et du traitement des affections du bas appareil urinaire consiste à encourager le chat à boire. Lorsqu’un chat boit suffisamment, son urine est naturellement diluée et les calculs ont peu de chance de se former. Le risque de cystite est également diminué car la concentration des substances nocives et irritantes dans la vessie diminue, grâce à un apport d’eau. Une alimentation adaptée à la prévention d’apparition de calculs urinaires pourra vous être prescrite par votre vétérinaire.

 

> Découvrez la gamme Troubles urinaires

alimentation chat troubles urinaires

Les cystites et les calculs urinaires comptent parmi les affections les plus fréquentes et se traduisent par des symptômes variés : le chat passe plus de temps dans sa litière, se fait longuement sa toilette en région génitale, coloration rosée des urines révélant la présence de sang, etc.

En savoir plus sur la gamme Troubles urinaires