chien > Affections urinaires

A chaque race, ses calculs urinaires ! Les particularités raciales

Ce sont les chiens de petites races qui présentent le plus de calculs. Cette prédisposition pourrait s’expliquer par le fait que ces chiens produisent un volume d’urine moins important que les grands (par kilo de poids) et ont aussi tendance à uriner moins souvent. Lorsque le temps de séjour de l’urine dans la vessie augmente, la formation des calculs est facilitée.

Deux types de calculs sont surtout rencontrés chez le chien : les calculs de struvite et les calculs d’oxalate de calcium. Les autres sont plus anecdotiques.

Le Shih Tzu : le plus exposé aux calculs de struvite en Europe

A travers le monde, le Shih tzu, le schnauzer miniature et le bichon frisé totalisent 52 % de tous les cas de calculs de struvite analysés, avec des différences selon les continents. En Asie, en Europe et aux USA, le shih tzu est surtout cité alors que le Jack Russel terrier est plus représenté en Afrique, le caniche miniature en Amérique du Sud et le bichon frisé en Australie-Océanie1.

Le Yorkshire : le plus exposé aux calculs d’oxalate en Europe

Cinq races (plus les chiens croisés) rassemblent 58 % des cas d’urolithiases à oxalate diagnostiqués dans le monde, avec là aussi des différences selon les continents. La première race visée en Europe et en Afrique est le Yorkshire terrier, le Shi tzu est plus cité en Asie, le bichon frisé en Océanie-Australie, le schnauzer nain en Amérique du Nord et le Lhassa apso en Amérique du Sud1.

Le Chihuahua et le caniche toy feraient également partie des races à risque vis-à-vis des calculs d’oxalate de calcium2.

Le Dalmatien : le plus exposé aux calculs d’urate

Pour des raisons physiologiques, le dalmatien est particulièrement exposé aux calculs d’urate : cette race rassemble presque 30 % des cas diagnostiqués1 ! L’origine génétique de cette particularité est bien connue mais ce gène a également été repéré chez le bouledogue anglais et chez un chien rare, le terrier noir russe3. Les calculs d’urate représentent 92 % des calculs observés chez le terrier noir russe et 35 % des calculs chez le bouledogue anglais1.

Le bouledogue anglais : le plus exposé aux calculs de cystine

En Europe, six races sont nettement plus à risque que d’autres vis-à-vis des calculs de cystine: le risque est maximum chez le bouledogue anglais, puis viennent le Terre Neuve, le teckel, le Chihuaha, le pinscher nain et enfin le Welsh corgi4. Le gène en cause a été mis en évidence chez le Terre Neuve.

Le Cavalier King Charles : plus exposé aux calculs de xanthine

Dans certains cas, l’urolithiase à xanthine est une affection héréditaire. Cette transmission a déjà été mise en évidence chez l’épagneul Cavalier King Charles.

 

Calculs urinaires et génétique

Une diminution de la fréquence des urolithiases chez le chien pourra sans doute être obtenue quand la génétique permettra de mieux connaître les facteurs de risque dans les différentes races canines.

 

Références

1 – Lulich JP et al. Recent shifts in the global proportions of canine uroliths. Vet Rec 2013; 172: 363.

2 - Roe K et al. Analysis of 14 008 uroliths from dogs in the UK over a 10-year period. J Small Anim Pract 2012. Advance Publication.

3 – Karmi N et al. Validation of a urine test and characterization of the putative genetic mutation for hyperuricosuria in Bulldogs and Black Russian Terriers. Am J Vet Res 2010; 71: 969-974.

4 - Low WW et al. Evaluation of trends in urolith composition and characteristics of dogs with urolithiasis: 25,499 cases (1985–2006). J Am Vet Med Assoc 2010; 236: 193-200.

5 - Gow AG. Xanthine urolithiasis in a Cavalier King Charles spaniel. Vet Rec 2011; 169: 109.

 

> Découvrez la gamme Troubles urinaires

alimentation chien troubles urinaires

Les cystites et les calculs urinaires comptent parmi les affections les plus fréquentes et se traduisent par des symptômes variés : le chien urine plus souvent et en petites quantités, coloration rosée des urines révélant la présence de sang, se lèche régulièrement la région génitale, etc.

En savoir plus sur la gamme Troubles urinaires