chien > Alimentation

Odorat et appétit sont liés chez le chien

L'odorat et l'appétit du chien

L’odorat exceptionnel du chien

Quand il renifle, le chien multiplie le débit de l’air par 10 dans ses narines, atteignant ainsi 1 litre/seconde ! Le flair du chien est en partie lié à la surface importante de muqueuse qui tapisse ses cavités nasales : jusqu’à 200 cm2 chez un berger allemand comparé à 10 cm2 chez l’homme. Mais ce n’est pas tout : environ un tiers de son cerveau est dédié à l’analyse et à la mémoire olfactives.
 

L’odorat varie en fonction des races

En règle générale, les grands chiens ont un meilleur odorat que les petits, en particulier quand ils ont un museau bien développé. Les chiens à face courte (type bouledogues) sont moins performants. La sélection génétique joue aussi un grand rôle : un Labrador sent beaucoup mieux qu’un grand lévrier, parce que le premier utilise surtout son flair pour suivre une piste alors que le second chasse à vue.
 

L’odeur = 1er critère de choix d’un aliment

L’image olfactive que le chien se fait d’un aliment représente son premier critère de choix et son odorat est encore plus performant quand il a faim. Contrairement à son propriétaire, la couleur des croquettes lui importe peu ! En revanche, la taille, la forme, la texture et le goût des croquettes sont quand même des critères importants quand l’animal marque des préférences. L’appétence est un concept global pour le chien; les fabricants doivent donc être attentifs à leurs préférences !
 

Compenser la perte d'odorat avec l'âge

L’odorat est un sens dont l’acuité diminue naturellement avec le temps. Chez les animaux âgés, la perte de l’odorat est parfois telle qu’ils finissent par ne plus manger suffisamment si on ne stimule pas un peu leur appétit en leur proposant des produits différents. Même si on conseille d’habitude de ne pas céder au caprices alimentaires d’un animal, le bon sens doit ici prévaloir : le chien doit manger pour maintenir son poids rester en bonne santé. S’il faut alterner plusieurs types d’aliments pour qu’il daigne s’intéresser à son assiette, n’hésitez pas. De même, sachez que réchauffer un aliment en boîte permet de mettre en valeur les odeurs. L’aliment servi directement après avoir été sorti du réfrigérateur est à proscrire !
 

Bien protéger les arômes

Un aliment en conserve doit être consommé rapidement. Même conservé au froid, il se dégrade très vite. Les croquettes se conservent en revanche plusieurs semaines une fois le sac ouvert. Il est cependant conseillé de choisir un conditionnement qui permette de finir le sac en trois à quatre semaines maximum, pour préserver les arômes.

Les arômes sont ajoutés dans l’enrobage des croquettes pour être perçus par le nez fin du chien ou du chat : elles sont donc volatiles et l’aliment risque de perdre son appétence si l’air circule à son contact. Refermez le sac le plus hermétiquement possible après usage ou mieux, mettez le dans un container à l’abri de la lumière, de l’humidité et des rongeurs qui rôdent dans le garage !

> Découvrez la gamme Adulte

alimentation chien adulte

Alimentation pour chiens adultes. Une alimentation plus riche pour s'adapter aux besoins nutritionnels du chien entier.

En savoir plus sur la gamme Adulte