chat > Autres maladies chat

Les maladies du chat les plus fréquentes

maladies du chat

Mieux connaitre les principales maladies du chat pour les prévenir et les soigner à temps.

Les troubles urinaires se manifestent par des mictions fréquentes parfois dans des lieux inhabituels, une toilette anormalement fréquente des parties génitales, un temps trop long dans la litière, des miaulements lorsque l’animal urine, etc. Il peut s’agir de calculs urinaires mais pas seulement : certains chats souffrent d’inflammation de la vessie qui peut provoquer les mêmes symptômes.

En cas d’obstruction complète des voies urinaires, l’état général se détériore rapidement : le chat devient prostré, ne mange plus, ne boit plus, se déshydrate. Le chat est alors incapable d’uriner, ses reins ne peuvent plus fonctionner correctement.

Chez les jeunes chats, le risque de formation d’un calcul peut être limité par des aliments qui favorisent une urine acide. Mais, quel que soit l’âge du chat, la meilleure prévention contre les calculs consiste à donner des aliments formulés de telle façon qu’ils encouragent le chat à boire et qui permettent donc d’augmenter le volume urinaire. C’est la nutrition santé !

Consultez votre vétérinaire au plus vite pour qu’il fasse un diagnostic fiable et vous établisse une « ordonnance nutritionnelle » !

Le Feline Immunodeficiency Virus (F.I.V)

Ce virus entraîne chez le chat un syndrôme d’immunodéficience très comparable à celui rencontré chez l’homme. Ce virus n’est pas transmissible aux humains. Les chats sont infectés par morsure d’un animal porteur du virus, qui circule beaucoup chez les chats errants. L’incubation peut être longue mais votre vétérinaire peut identifier les chats porteurs.

La Péritonite Infectieuse Féline (P.I.F)

Maladie virale qui infecte surtout les chats en élevage ou regroupés en grand nombre.
Des infections dentaires peuvent mettre en danger la santé de votre chat. Il est donc impératif de surveiller l’hygiène bucco-dentaire de votre chat : mauvaise haleine, salivation excessive, gencives enflammées, difficultés à manger des croquettes…  autant de signaux d’alerte qui doivent vous inciter à demander au vétérinaire de détartrer les dents de votre animal. Le tartre entraîne en effet inflammations et infections. Votre vétérinaire vous dira ensuite comment entretenir les dents de votre chat : brossage, croquettes à visée bucco-dentaire, etc.

Le diabète se rencontre surtout chez les chats trop gros, qui ne font pas assez d’exercice. Après une stérilisation, le chat - surtout le mâle- a tendance à prendre du poids et cela favorise l’apparition ultérieure du diabète. Si, dès après l’opération, vous donnez à votre chat des croquettes spécialement formulées pour qu’il garde la ligne, vous limiterez les risques d’apparition de cette maladie.