chien > Autres maladies chien

Comment éviter qu’un animal nous transmette une maladie ?

Connaître les risques, respecter des mesures d’hygiène de base et veiller à la bonne santé de son animal, tels sont les trois piliers de la prévention sanitaire.

Protégez votre animal des parasites

De nombreux parasites digestifs du chien (ascaris, ténia échinocoque…) peuvent contaminer l’homme. Les enfants en contact direct avec les animaux, qui jouent dans des endroits éventuellement souillés par des déjections, sont particulièrement exposés. Il est donc très important de vermifuger son animal à intervalles réguliers.

La lutte contre les puces du chien ne doit pas non plus être négligée : les puces peuvent transmettre certaines maladies à l’homme (ex : rickettsiose).

Faites examiner votre animal si sa peau ou son pelage vous paraît suspect. La teigne est une mycose qui peut passer de l’animal à l’homme.
 

Veillez à une bonne protection vaccinale

- La France est indemne de rage mais la vaccination des carnivores contre cette maladie est une mesure de sécurité en cas de contact accidentel avec un animal malade.

- La leptopirose est une maladie grave pour le chien et pour l’homme. La vaccination diminue le risque de transmission, à condition de bien effectuer les rappels tous les ans, voire tous les 6 mois pour les chiens vivants dans un milieu propice à la maladie.

- Dans certaines régions, le chien est un « réservoir » pour une maladie parasitaire dangereuse pour l’homme, la leishmaniose, contre laquelle il existe un vaccin. Protéger les animaux des insectes vecteurs, grâce à l’utilisation de colliers répulsifs, est également conseillé.
 

Hygiène

Le bon sens doit prévaloir pour éviter une prise de risque inutile.

- Ne pas accepter que l’animal vous lèche, surtout sur le visage.

- Toujours se laver les mains après avoir toiletté son animal ou nettoyé la litière du chat. Une femme enceinte qui vit avec un chat doit parler de la prévention du risque de toxoplasmose avec son médecin, mais aussi avec le vétérinaire.

- Toujours bien désinfecter une plaie occasionnée par les griffes ou les dents de l’animal et ne pas hésiter à consulter en cas d’inflammation prolongée.

Les personnes âgées et/ou immunodéprimées doivent évidemment prendre des précautions particulières lorsqu’elles manipulent leur animal. Demandez conseil à votre vétérinaire.