chat > Autres maladies chat

Hyperthyroïdie du chat

hyperthyroïdie chat

Quand suspecter un chat d’être hyperthyroïdien ?

L’hyperthyroïdie est fréquente chez les chats âgés : près de 10 % des chats de plus de 9 ans sont atteints. L’âge moyen au moment du diagnostic est de 10 à 13 ans*.

Un chat hyperthyroïdien a tendance à maigrir alors qu’il mange normalement, voire plus que d’habitude, et il présente en général un comportement très agité. D’autres symptômes peuvent aussi apparaître : vomissements, diarrhée chronique poil terne, perte de poils anormale sur le ventre…

Des contrôles réguliers chez les chats âgés

Quand un vétérinaire examine un chat âgé, il examine systématiquement la glande thyroïde. A la palpation, il peut repérer de petits nodules ou une hypertrophie de la glande, qu’on appelle communément un goitre.

En cas de doute, seul un dosage hormonal (de la thyroxine ou T4) permet de conclure. Lorsque le résultat n’est pas certain mais que le chat présente des signes qui évoquent une hyperthyroïdie, il est préférable de répéter les examens régulièrement.

Plusieurs traitements possibles pour l’hyperthyroïdie féline

L’hyperthyroïdie du chat est une maladie bénigne dans plus de 95 % des cas, car elle est rarement liée à une tumeur de la thyroïde. Plusieurs solutions thérapeutiques peuvent être proposées :

-                L’ablation partielle de la thyroïde est parfois pratiquée mais les récidives sont fréquentes. L’ablation totale de la glande implique un traitement hormonal substitutif, pas toujours simple à équilibrer.

-                Certains médicaments limitent la production d’hormones thyroïdiennes. Ce traitement est relativement onéreux mais il évite les risques liés à la chirurgie. Des effets secondaires peuvent cependant apparaître au bout de quelques mois : vomissements, perte d’appétit…

 

Si un traitement adapté est mis en place assez tôt, l’espérance de vie d’un chat hyperthyroïdien peut être d’au moins 2 ans. Le pronostic est cependant plus réservé en cas d’insuffisance cardiaque ou d’une autre affection concomitante. Rappelons-le, les chats hyperthyroïdiens sont généralement des chats déjà âgés !


Découvrez nos aliments adaptés pour chat 

* Symes H - Feline hyperthyroidism. The Endocrinologist 2008/2009; 90: 10-12.