chien > Bon à savoir

Les antibiotiques : pas automatiques non plus en médecine vétérinaire

antibiotique-chien

Les antibiotiques sont des médicaments capables d’entraîner la destruction ou de prévenir la multiplication des microorganismes. La pénicilline est le premier antibiotique qui a été découvert ; c’est  un écossais, Sir Alexander Fleming, qui a mis en évidence en 1928 sa production par une moisissure. La pénicilline a été commercialisée à partir de 1940.

Les antibiotiques utilisés pour l’homme et l’animal sont souvent les mêmes et la consigne est identique en médecine humaine et vétérinaire : les antibiotiques sont à utiliser avec beaucoup de précautions !

 

Des résistances inquiétantes dans certains pays

Escherichia coli est une bactérie courante mais potentiellement dangereuse pour la santé humaine. En Chine, l’étude de 130 souches de cette bactérie prélevées sur des animaux a montré que plus de 70 % de ces souches étaient résistantes aux antibiotiques courants. Les résistances sont plus fréquentes chez les animaux d’élevage que chez les animaux de compagnie1.

 

Un plan national de réduction globale de la consommation d’antibiotiques

Pour que les antibiotiques restent efficaces, il faut limiter leur emploi afin que les bactéries ne deviennent pas résistantes. Ce phénomène est en effet un des défis médicaux majeurs du XXIe siècle. Dans l’Union Européenne, les infections causées par les germes résistants aux antibiotiques sont responsables du décès de 25 000 patients par an et le coût induit par ces problèmes de résistance est évalué à 1,5 milliard €2.

En France, entre 1999 et 2007, le niveau d’exposition global aux antibiotiques des animaux de compagnie et d’élevage a augmenté de 28 %. La Direction Générale de l'Alimentation a donc élaboré un plan visant à réduire de 25 % leur usage chez les animaux en 5 ans. Entre 2007 et 2010, une baisse de 12 % a déjà été constatée3. Cette tendance est le résultat de l’engagement des professionnels de la santé à réduire l’exposition aux antibiotiques.

 

Attention à bien respecter les protocoles de traitement antibiotique

Les vétérinaires font maintenant très attention à ne prescrire des antibiotiques que lorsqu’ils sont indispensables mais il faut aussi que les propriétaires observent bien les recommandations : lorsqu’un traitement antibiotique est mis en place, sa réussite repose sur le respect du mode d’administration, des doses prescrites, du rythme et de la durée du traitement. Pas question par exemple d’arrêter le traitement avant la fin sous prétexte que le chien paraît aller mieux ! En cas de doute sur l’efficacité du traitement, n’hésitez pas à poser la question à votre vétérinaire.

Ne donnez jamais d’antibiotiques à votre animal sans prescription vétérinaire : même un collyre antibiotique peut être dangereux s’il n’est pas adapté aux germes en cause.

 

1 Lei T, Tian W, He L, et al. Antimicrobial resistance in Escherichia coli isolates from food animals, animal food products and companion animals in China. Vet Microbiol 2010; 146: 85–89.

2 - Rapport de l’AFSSA : Usages vétérinaires des antibiotiques, résistance bactérienne et conséquences pour la santé humaine (janvier 2006).

3 - Rapport de l’Anses « FARM - Programme français de surveillance de l’antibiorésistance des bactéries d’origine animale 2007-2008 », novembre 2010.