chien > Chez le vétérinaire

Opération de la cataracte : elle est réalisée aussi chez le chien

cataracte-chien

Comme chez l’homme, une cataracte peut se développer chez le chien vieillissant. Cette affection est due à l’opacification progressive du cristallin, cette lentille située à l’intérieur de l’œil qui sert à focaliser la lumière et à  la renvoyer ensuite sur la rétine, pour que des images se forment.

Les chiens de petit format, dont l’espérance de vie est plus longue que celle des grands chiens, sont les plus exposés à la cataracte.

 

Opacification du cristallin avec l’âge du chien

Le cristallin est la seule partie de l’œil qui continue à croître tout au long de la vie : de nouvelles cellules se superposent les unes sur les autres à sa surface. Avec l’âge, le centre du cristallin devient de plus en plus dense et c’est ce qui donne l’aspect bleu-gris caractéristique. Cette évolution liée au vieillissement est banale ; elle correspond à la sclérose du cristallin. Elle n’altère en rien la vision. Elle doit être distinguée de la cataracte où le cristallin apparait blanc et où la vision disparaît progressivement.

Une étude a montré que le risque de cataracte est particulièrement important dans les races suivantes : le caniche nain ou toy (risque x 2,6 par rapport au reste de la population canine), le Yorkshire terrier et le shih tzu*. Dans cette publication, les femelles apparaissent plus souvent affectées. L’âge moyen du début des symptômes est de 8,9 ans mais caniches et Yorkshire terriers développent une cataracte à un âge plus avancé. En revanche, l’apparition des symptômes est plus précoce chez le schnauzer nain.

 

Influence de la nutrition du chien

Chez l’homme, l’action des radicaux libres et l’exposition aux ultraviolets constituent les deux facteurs de risque de cataracte les plus évidents. L’enrichissement de l’alimentation en substances antioxydantes (comme les vitamines A, E, C ou le beta-carotène) a donc été préconisé pour retarder le développement de la cataracte. Ces préconisations sont maintenant aussi appliquées dans l’alimentation des chiens qui vieillissent. Les antioxydants agissent comme des facteurs anti-vieillissement pour l’ensemble des cellules de l’organisme.

 

Techniques chirurgicales pour soigner le chien

Le premier cristallin artificiel a été implanté chez l’homme en 1949. Depuis, cette opération n’a cessé d’évoluer, grâce aux améliorations apportées aux matériaux utilisés et à leur méthode de mise en place. Le chien a bénéficié des progrès faits en ophtalmologie humaine et il est possible d’implanter un cristallin artificiel chez certains chiens) à condition que l’ensemble des autres structures oculaires soient en bon état. Aujourd’hui, le but n’est plus seulement de permettre à l’animal opéré de voir à nouveau mais de lui rendre la vision qu’il avait avant que ne se développe la cataracte.

Comme chez l’homme, cette opération peut se faire sans hospitalisation. Le chien est déposé à la clinique vétérinaire le matin. L’intervention dure de 20 à 30 minutes pour un œil

Le chien peut rentrer le soir-même à la maison. Les soins post-opératoires consistent simplement à administrer des collyres pendant environ 2 mois.

 

*Park SA et al. Clinical manifestations of cataracts in small breed dogs. Veterinary Ophtalmology. 2009; 12: 205-210.