chat > Comportement

L'anxiété chez le chat

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Un chat anxieux est un chat qui a peur, sauf qu’il est difficile d’identifier l’élément responsable de cet état émotionnel. Peur et anxiété sont cependant bien distinctes chez le chat. La peur est fugace et s’arrête dès que le danger est écarté alors que l’anxiété persiste dans le temps. Bon nombre de chats anxieux se rendent malades à cause du stress.
 

Symptômes

Un chat anxieux est toujours sur le qui-vive et a manifestement peur, notamment en présence de personnes étrangères. Il est hypersensible au contact : il sursaute, fuit ou réagit de manière agressive. Les comportements de toilettage et de marquage (griffades, marquage urinaire ou facial) peuvent généralement très intensifiés.

Salivation, tremblements, vomissements, mictions ou diarrhée émotionnelles (…) sont des signes que l’on peut observer chez un chat particulièrement anxieux.
 

Prédispositions raciales

Certains chats sont réputés hypersensibles : abyssin, angora turc, havana brown, korat, manx, oriental, persan chinchilla, somali, sphynx… Mais n’importe quel chat peut devenir anxieux s’il vit dans un environnement inadapté à ses besoins.
 

Diagnostic

Si l’état anxieux devient permanent, le chat présente des troubles de l’appétit et du sommeil et il devient anormalement apathique. L’anxiété du chat est aussi souvent décelée à cause de ses conséquences pathologiques : troubles digestifs chroniques, problèmes urinaires récidivants (cystite), perte de poils importante, lésions dues au léchage et/ou au grattage (en particulier sur la tête), surconsommation alimentaire… Un vétérinaire vous aidera à comprendre d’où vient l’anxiété de votre chat. 
 

Solutions médicales

Une modification de l’environnement du chat entraine souvent une amélioration de l’état du chat. Sinon, votre vétérinaire pourra éventuellement prescrire un traitement psychotrope pour que le chat arrive à supporter ses contraintes environnementales. Le traitement peut être suspendu et repris à la demande, si des périodes de stress sont à prévoir.
 

Solutions nutritionnelles

L’effet calmant des protéines du lait (caséine) a été mis en évidence chez le chat. Des aliments contenant des protéines de lait hydrolysées sont disponibles pour aider à lutter contre le stress.

Certains acides aminés agissent aussi sur le comportement des chats : le L-tryptophane est par exemple un précurseur de la sérotonine, un neuromédiateur qui joue un rôle dans la régulation de l’anxiété. Une alimentation riche en L-tryptophane peut aider à limiter les réactions de peur.