chat > Comportement

Le comportement de mon chat change : et s’il souffrait d’arthrose ?

Le comportement de mon chat change : et s’il souffrait d’arthrose ?

De nombreux chats sont atteints par l’arthrose, surtout quand ils vieillissent. Si, contrairement au chien, il est exceptionnel qu’un chat boite à cause de l’arthrose, d’autres signes montrent qu’il a mal aux articulations.

On peut apprendre à décoder le comportement d’un chat arthrosique. Bien des changements mis à tort sur le compte du vieillissement « normal » du chat sont en fait dus à cette maladie.

Ce qu’il ne fait plus…à cause de l’arthrose

Un chat vit normalement dans un univers en trois dimensions ! Si le vôtre ne saute plus qu’à regret, c’est que quelque chose ne va pas. Prêtez particulièrement attention aux signes suivants. 

  • Il n’arrive plus à atteindre ses fauteuils préférés
  • il dort parfois au ras du sol.
  • Il ne monte plus les escaliers : s’il peut éviter de le faire, il préfère rester en bas.
  • Il répugne à utiliser la chatière à travers laquelle il se glissait facilement.
  • Il n’use plus ses griffes et celles-ci s’allongent.
  • Il se toilette moins, son pelage paraît négligé.
  • Il ne répond plus aux sollicitations pour jouer.

Ce qu’il fait et qu’il ne faisait pas avant…

Les douleurs articulaires induisent parfois de nouveaux comportements. Certains chats miaulent pour demander de l’aide quand ils ont l’habitude de manger dans un bol posé en hauteur. D’autres réagissent agressivement quand on les caresse. Des chats peuvent devenir malpropres quand l’accès à leur litière devient pénible.

Vous pouvez aider votre chat

Assurez-vous que les bols d’eau et d’aliments sont facilement accessibles. Aménagez des rampes ou des marches pour lui permettre d’accéder à ses stations de repos préférées. Placez son panier dans un coin chaud, à l’abri des courants d’air. S’il est trop raide pour se toiletter entièrement, brossez-le doucement et régulièrement. Choisissez un bac à litière  à bords bas  et ne mettez pas une litière trop épaisse : le chat doit pouvoir s’y déplacer sans peine.

Observez bien le comportement de votre chat et n’hésitez pas à consulter s’il montre des signes de douleur : s’il s’avère être atteint d’arthrose, sachez que des solutions existent pour le soulager.

Même si vous voyez que votre chat a mal aux articulations, ne lui donnez jamais d’aspirine ou de paracétamol, ces médicaments sont toxiques pour lui, même à faible dose. En revanche, votre vétérinaire pourra prescrire des médicaments antidouleur qui soulageront votre chat. Les changements positifs que vous observerez pourront être spectaculaires!