chien > Comportement

L'anxiété chez le chien

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Les chiens anxieux ont tendance à croire que tout est dangereux autour d’eux ! Lorsqu’ils semblent inquiets dans des situations inoffensives, on parle d’anxiété. Ces chiens développent souvent des troubles du comportement qui peuvent être graves pour eux-mêmes et pour leurs propriétaires.
 

Symptômes

Votre chien urine et/ou défèque si vous élevez la voix ? Il salive abondamment quand il appréhende quelque chose ? Il baille très souvent ? Il halète excessivement même au repos et quand il fait frais ? Autant de signes qui peuvent indiquer qu’il est chroniquement anxieux.

Claquer régulièrement des mâchoires, se lécher les pattes au point de s’irriter la peau, passer son temps à explorer l’environnement, manger ou boire sans s’arrêter (…) : tous ces comportements sont des « activités substitutives ». Le chien essaie ainsi d’évacuer le stress.

Dans les cas graves, l’anxiété modifie complètement le comportement du chien : il aboie exagérément dès que quelque chose l’inquiète, cherche à fuir ou à se cacher et peut devenir agressif envers quiconque vient le déranger.
 

Prédispositions raciales

Les petits chiens sont plus nerveux que les grands ; les bâillements d’anxiété sont surtout observés chez les grands chiens et les setters, épagneuls, cockers et beaucerons ont tendance à saliver dès qu’ils sont inquiets. Mais n’importe quel chien peut devenir anxieux s’il vit dans un environnement inadapté à ses besoins.
 

Diagnostic

Un vétérinaire comportementaliste vous aidera à comprendre d’où vient l’anxiété du chien.  Sinon, il risque de tomber dans un état dépressif, avec des troubles du sommeil et de l’alimentation dangereux pour sa santé. Il faut absolument intervenir avant ce stade.
 

Solutions médicales

Lorsque la thérapie comportementale est insuffisante, votre vétérinaire pourra éventuellement prescrire des médicaments contre l’anxiété : de simples calmants ou des antidépresseurs selon les cas.
 

Solutions nutritionnelles

L’effet calmant des protéines du lait (caséine) a été mis en évidence chez le chien. Des aliments contenant des protéines de lait hydrolysées sont disponibles pour aider à lutter contre le stress.

Certains acides aminés agissent aussi sur le comportement des chiens : le L-tryptophane est par exemple un précurseur de la sérotonine, un neuromédiateur qui joue un rôle dans la régulation de l’anxiété. Une alimentation riche en L-tryptophane peut aider à limiter les réactions de peur.