chien > Comportement

Mon chien a mal aux articulations : comment s’en apercevoir ?

De nombreux chiens souffrent, comme nous, des épisodes pluvieux, sources de douleurs articulaires ! Comme il existe des moyens de les soulager, il est important de savoir reconnaître les signes de l’arthrose chez son chien.

Environ 45 % des chiens arthrosiques sont des chiens de grande race et l’affection se développe plus tôt chez eux que chez les chiens de petite taille. Les races prédisposées à la dysplasie de la hanche ou du coude (ex : Retrievers, Bergers allemands…) sont plus particulièrement menacées par l’arthrose. Cette maladie dégénérative provoque une usure des cartilages et une g.

Le chien bouge moins volontiers

La difficulté à se lever quand le chien s’est reposé un peu longtemps est souvent un signe de douleur articulaire. Quand l’arthrose n’est pas trop prononcée, le chien se sent mieux une fois échauffé mais la raideur réapparaît à froid. Il devient réticent à jouer ou à se promener. Au fur et à mesure de l’évolution, l’amplitude des mouvements diminue et le chien manifeste une gêne évidente quand il se déplace. Il réduit spontanément son activité et parfois il boite. Pour l’encourager à bouger quand même, l’idéal est de le faire nager. La natation est conseillée aux chiens qui souffrent de problèmes ostéoarticulaires.

La silhouette se modifie

Quand l’affection évolue depuis longtemps, le chien se sert moins du membre douloureux et il a tendance à perdre du muscle de ce côté : le membre paraît plus maigre. Comme il bouge moins, le chien a aussi tendance à prendre du poids si son alimentation n’est pas surveillée. L’excès de poids aggravant les douleurs articulaires, un cercle vicieux se met alors en place. Lors des poussées aiguës d’arthrose, l’articulation touchée paraît enflée : elle est chaude et douloureuse à la palpation. À ce stade, consulter le vétérinaire devient vraiment urgent.

La radiographie précise les choses

Lorsqu’il suspecte une lésion d’arthrose, votre vétérinaire radiographie l’articulation touchée car l’arthrose se caractérise par des signes radiographiques spécifiques. C’est l’examen de choix pour faire le diagnostic