chat > Croissance

Apprentissage de la propreté par le chaton

propreté chaton

Un chaton apprend généralement vite à utiliser un bac à litière. Encore faut-il qu’il adopte le bac et le type de litière que vous lui proposez ! Si votre chat se tient en équilibre sur le bord du bac pour uriner ou s’il part en courant dès qu’il a fini, il dit clairement : "je n'aime pas cette litière".
 

Nature et hygiène du bac à litière

L’expérience montre que des changements de type de litière règlent bien des problèmes de malpropreté. Les préférences individuelles varient beaucoup : certains chats n’aiment pas les bacs fermés, d’autres ont besoin d’une grande surface pour se sentir à l’aise… Il existe aussi des aversions à certains substrats, surtout s’ils sont très poussiéreux.

Il est primordial de nettoyer fréquemment la litière et de la remplacer régulièrement. Les chats aiment que ce lieu soit le plus propre possible. N’oubliez pas non plus de remplacer le bac annuellement, même s’il est en bon état, à cause du risque d’imprégnation des odeurs.
 

Emplacement du bac à litière

Un chat a besoin d’accéder facilement à sa litière et que celle-ci soit placée dans un endroit calme. Certains chats ne supportent pas la proximité de la machine à laver si elle tourne souvent !

Il faut toujours être sûr que l'accès à la litière ne soit pas bloqué par un autre chat. Une posture ou un regard intimidant d’un congénère suffisent parfois à dissuader un chat d’avancer vers la litière. Lorsque plusieurs chats cohabitent (n), il est recommandé de mettre à disposition plusieurs bacs, à des endroits différents.
 

Que faire en cas « d’oubli »?

Si un chaton urine en dehors de la litière, nettoyez soigneusement l’endroit souillé et utilisez ensuite un produit neutralisant les odeurs. Si votre chaton tente de récidiver au même endroit, interdisez-lui l’accès au lieu en question ou disposez des obstacles pour le dissuader : pierres ou pommes de pin ou dans les pots de fleurs, papier d’aluminium ou ruban adhésif inversé sur le sol, etc.
 

Savoir repérer et traiter l’anxiété en cas de malpropreté

Si la malpropreté persiste en respectant les conseils ci-dessus, il faut se demander si le chat n’a pas un problème comportemental, surtout si plusieurs chats vivent ensemble. Le chat est un animal routinier qui déteste les changements dans son environnement : les déménagements, les modifications de la place du mobilier, les changements d’horaires (…) sont autant de causes susceptibles de le perturber.

Routine n’est pas synonyme d’absence de stimulation : un chat d’intérieur qui s’ennuie devient aussi facilement anxieux. La mise en place de jeux, l’enrichissement de l’environnement, un accès facilité à des cachettes en hauteur peuvent alors aider à améliorer les choses.

Lorsque les mesures environnementales sont insuffisantes pour faire cesser la malpropreté, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.  Une cause physique peut également être responsable de la malpropreté (ex : calculs ou infection urinaire). Même s’il s’agit d’un trouble du comportement, il existe des traitements médicaux qui peuvent aider à améliorer la situation.

 

> Découvrez la gamme Croissance

alimentation chat croissance

Alimentation pour chatons et jeunes chats. Après le sevrage, le chaton a besoin d'une alimentation énergétique.

En savoir plus sur la gamme Croissance