chien > Education

Encourager le chien à être actif : les sports canins

Encourager le chien à être actif : les sports canins

Faites nager votre chien si c’est possible

 

La natation permet de faire dépenser beaucoup d’énergie au chien tout en épargnant ses articulations. Certains chiens ont quand même du mal à nager. Sachez qu’il existe des gilets de sauvetage pour chiens pour les aider ! Sachez que certaines cliniques vétérinaires sont équipées de tapis roulants et de couloirs aquatiques.

 

En suivant les conseils de votre vétérinaire, il est aussi possible de stimuler votre chien à la maison, en le massant et en mobilisant ses articulations. Les techniques de rééducation fonctionnelle utilisables chez le chien s’inspirent de ce qui est fait chez l’homme.

 

Dès que votre chien aura commencé à perdre du poids, vous le verrez redevenir plus joyeux et plein d’entrain. Pourquoi ne pas commencer à pratiquer une nouvelle activité avec lui ? Il existe un grand choix de disciplines accessibles aux chiens de tout format…
 

Les sports canins sont nombreux…

 

Un  chien n’est jamais plus heureux que quand il répond à une sollicitation de son maître et tâche de le satisfaire. Sans envisager d’emblée de faire de la compétition (mais peut-être vous prendrez-vous au jeu !), vous pourriez essayer de pratiquer l’agility, le canicross, le vélocross, le flyball, le flydisc ou des concours d’obéissance… Il serait étonnant que vous ne trouviez pas un club pas trop loin de chez vous qui vous initie à l’une ou l’autre de ces activités.

 

  • Agility - En étant guidé par son maître, le chien en liberté doit franchir les obstacles d’un parcours préétabli en un temps le plus court possible. Il saute des petites barrières, passe dans un tunnel souple, fait du slalom entre des piquets, passe sur un pont à bascule, etc. Il existe plusieurs catégories de parcours, selon la taille du chien.

 

  • Canicross et Vélocross - Il s’agit d’effectuer une course à la campagne, le maître étant relié à son chien par une longe et un harnais. Le maître peut courir (canicross) ou pédaler (vélocross). Les distances à parcourir varient en fonction de l’âge des participants : même les enfants peuvent participer !

 

  • Flyball et FlydiscDans le flyball, le chien en piste court vers une boîte spéciale et en fait jaillir une balle en appuyant sur une pédale. Il l’attrape au vol et revient en courant vers son maître qui peut alors passer le relais au couple maître/chien suivant. Dans le même esprit, le flydisc consiste à envoyer un frisbee le plus loin possible ; le chien doit l’attraper avant qu’il tombe au sol et le rapporter à son maître.

 

  • Les concours d’obéissance incluent toute une série d’exercices : suite au pied avec ou sans laisse, positions assis/debout/couché, rapport d’objets, sauts de haie, rappel à distance, etc.  Le chien est actif et sa complicité avec son maître se renforce.

 

L’activité physique augmente la dépense énergétique

 

La dépense énergétique liée à l’effort est proportionnelle à la distance parcourue et aux accélérations fournies par le chien. Une journée entière passée à l’extérieur pour un concours, avec des phases d’échauffement, de jeu et de récupération, peut augmenter la dépense énergétique normale du chien de 10 à 20 %.
 

Soyez prudent

 

Avant de démarrer une nouvelle activité, consultez votre vétérinaire pour vérifier que votre chien est apte à le faire. En début de régime, les séances de travail ne doivent pas être trop longues, surtout si votre chien ne fait plus d’exercice depuis longtemps. La difficulté des exercices demandés doit être très progressivement augmentée. Si vous commencez par demander l’impossible à votre chien, il se découragera très vite !