chien > Education

L'éducation du chien

Education chien

Eduquer et dresser un chien signifie lui montrer qui est le maître

Et ce doit être vous. Autrement dit, il doit apprendre à obéir aux ordres et comprendre les interdits. Passée la courte période d’adaptation lorsqu’il arrive chez vous (1 ou 2 jours, pas plus), fixez clairement les limites à ne pas dépasser. Un jeune chiot sur le canapé… restera sur le canapé !

Donc, dès le début, soyez ferme sans brutalité, ce qui prime c’est la cohérence dans l’éducation du chien. Ne changez pas d’avis sans arrêt à propos de ce qui est autorisé ou interdit. Parmi les interdictions, celle de quémander de la nourriture au moment de votre repas.

Votre chiot prend ses repas à part et il ne doit pas espérer obtenir des suppléments quand vous êtes à table. Il est souvent conseillé de le nourrir après vous, comme font les loups chefs de meute. Cette simple règle peut aider à renforcer votre statut de dominant sur le chien, mais elle ne suffira pas si votre comportement général montre l’inverse !

Il doit aussi apprendre à vous respecter et ne pas mordiller vos mains ou vos pieds en jouant. Fournissez-lui des jouets pour cela et arrêtez de jouer avec votre chiot dès qu’il ne vous respecte plus suffisamment.

Le bon moyen de réussir l’éducation de votre chiot implique de comprendre ses réactions et ses désirs. S’il tourne en rond en regardant la porte, décryptez le signal et mettez-le dehors pour qu’il fasse ses besoins. Sinon, « l’accident » sera de votre faute. L’idéal est d’ailleurs d’arriver à devancer ses désirs en anticipant sur le moment où il a besoin de sortir.


Quelques critères pour réussir l’éducation de votre chien

  • Cohérence dans votre attitude et les règles de vie : Le chien assimilera plus vite ce qui est permis et ce qui ne l’est pas.
  • Confiance : soyez ferme mais juste. Le chien ne doit pas vous craindre et doit pouvoir communiquer avec vous. Cela passe par un langage commun que vous comprendrez tous les deux.
  • Satisfaction : montrez-lui clairement que vous êtes content, qu’il a bien agi. Votre animal est sensible aux caresses et aux félicitations autant qu’aux récompenses alimentaires…
  • Patience : un chien ne se dresse pas en quelques jours. Il lui faudra plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour qu’il sache interpréter tous vos ordres et la discipline familiale.
  • Observation : des signes éventuels de fatigue, de stress, de maladie. Votre chiot est un animal vulnérable surtout au début de sa vie. Prenez toujours au sérieux une modification anormale de son comportement.