chien > En déplacements

Attention aux coups de chaleurs

Comme nous, le chien doit maintenir sa température interne constante, quelle que soit la température extérieure. Si la température interne monte au dessus de 40,5°C, le chien est victime d’un « coup de chaleur ». 
Pas toujours facile de repérer qu’un chien souffre de la chaleur. Mais si vous l’observez bien, vous remarquerez des changements dans son comportement…

 

Certains chiens tolèrent moins la chaleur que d’autres.

Si vous voyez votre chien haleter beaucoup alors qu’il ne bouge pas, c’est qu’il a trop chaud. C’est particulièrement vrai pour les chiens à face courte (ex : bouledogues), qui ont plus de mal que les autres à éliminer la chaleur en évaporant l’eau par les voies respiratoires. 

L’élimination de la chaleur par la dilatation des vaisseaux sanguins et le halètement sont très fatigants pour l’organisme : les fréquences respiratoire et cardiaque augmentent beaucoup. Les chiens qui souffrent de problèmes cardio-respiratoires, mais aussi les chiots et les chiens âgés, ne sont pas capables de maintenir longtemps un rythme cardiaque très rapide. 
Un pelage de couleur sombre renvoie moins bien les rayonnements solaires qu’un pelage clair. Les chiens bruns ou noirs sont donc plus exposés au coup de chaleur. Enfin, les animaux en excès de poids éliminent mal la chaleur car la graisse sous-cutanée joue un rôle isolant.

Que faire si mon chien est victime d’un coup de chaleur ?


La chaleur intense entraîne une déshydratation rapide, des perturbations graves du système cardio-vasculaire et risque de provoquer un œdème cérébral mortel si le chien n’est pas rapidement soigné.

Si votre chien présente des signes anormaux (respiration accélérée, râles, muqueuses bleues, salivation, convulsions), il faut immédiatement appliquer des tissus trempés sur sa tête et son cou, puis mouiller progressivement le reste du corps. Evitez l’eau glacée mais vous pouvez appliquer de la glace dans la région du cou, ainsi que dans les plis axillaires et inguinaux (à la jonction interne des membres et du corps). 
Le traitement du choc impose ensuite une visite chez le vétérinaire le plus proche. Même si des soins sont entrepris rapidement, le pronostic vital reste réservé pendant au moins 24 h.

Attention aux chiens dans les voitures

Ne laissez jamais votre chien dans la voiture à l’arrêt quand il fait chaud, même si elle est garée à l’ombre, même si les vitres sont ouvertes, même si le ciel est couvert… Avec une température extérieure de 29°C, la température dans l’habitacle peut dépasser 40°C en moins de 10 minutes et atteindre 49°C en une demi-heure. 
Evitez de voyager aux heures chaudes si votre voiture n’est pas bien climatisée. Emportez avec vous un brumisateur, un gant de toilette et des bouteilles d’eau pour rafraîchir votre chien et lui donner à boire. 
Pendant un voyage, une pause de 10 à 15 min toutes les deux heures constitue le minimum à respecter : le bien-être de tous sera favorisé par ces moments de détente réguliers.