chat > Gestion du stress

Limiter le stress du chaton dans son nouvel univers

Pour vous c’est une joie d’accueillir un chaton chez vous. Pour lui c’est sans doute le cap le plus difficile à passer dans sa vie : quitter sa mère, sa fratrie, l’endroit où il est né, pour arriver seul dans un nouveau lieu étranger, face à des personnes étrangères. Il va falloir le rassurer !
 

Ne soyez pas trop impatient !

Un chaton doit rester avec sa mère jusqu’à au moins deux mois. Il ne faut surtout pas le prendre chez vous trop tôt car il apprend avec elle les bases d’un bon comportement qui faciliteront votre bonne relation. Si c’est possible, emportez une couverture ou un coussin auquel il est habitué quand vous viendrez le chercher, pour qu’une odeur familière le rassure.
 

Aménagez votre intérieur

En attendant, préparez son arrivée en procédant à quelques aménagements chez vous : prévoyez bien sûr un panier, des bols pour l’aliment et pour l’eau et un bac à litière si votre chaton est destiné à vivre surtout à l’intérieur. Prévoyez de les installer dans des lieux calmes, à l’abri des courants d’air et du passage.

Pensez « chat » et imaginez où votre chaton va pouvoir grimper sans risque pour trouver des postes d’observation en hauteur… Au besoin, libérez des rebords de fenêtres, des petites étagères ou faites l’acquisition d’un arbre à chat.

Sécurisez votre balcon si vous en avez un : pas question que votre chaton puisse se glisser sous la rambarde. Rangez également tous les petits objets qui pourraient blesser votre chat s’il tente de les avaler.
 

Prévoyez des jouets

Lorsqu’un chaton se retrouve dans un nouveau territoire livré à lui-même, il cherche des activités de jeu. Prévoyez donc des jouets pour lui : du classique bouchon attaché à une ficelle aux jeux sophistiqués vendus pour les chats : par exemple des balles qui roulent en délivrant des croquettes… Un grattoir où il pourra faire du marquage sans abîmer votre mobilier est aussi très utile ! Installez-le près du lieu de couchage si possible : c’est souvent au réveil qu’un chat « fait » ses griffes.
 

Observez votre chaton

A son arrivée, laissez tranquillement votre chaton découvrir son nouveau territoire sans trop le solliciter (avertissez les enfants qu’un chaton n’est pas un jouet !). Faites attention à ne pas l’effrayer avec des bruits violents (cris, télévision ou musique forte, portes qui claquent, etc.). N’élevez pas la voix s’il commence à faire ce qui ressemble à des bêtises : au début, tout nouvel apprentissage doit être fait en douceur.

Si votre maison est grande, cantonnez d’abord votre chaton dans une partie de la maison et attendez un peu pour lui donner accès à toutes les pièces. Faites attention si vous avez un jardin : au départ, surveillez-le dès qu’il sort pour qu’il ne risque pas de s’enfuir. Au bout d’une semaine, il aura intégré ses nouveaux repères et ne risquera plus de se perdre s’il s’éloigne.

Observez-le et laissez-le s’organiser progressivement. S’il manifeste des préférences évidentes pour un lieu de couchage, installez-y son panier ou son coussin.

> Découvrez la gamme Gestion du stress

alimentation chat situations environnementales difficiles

Il suffit de peu pour rendre un animal anxieux ou dépressif : coup de tonnerre, pétards, examen chez un vétérinaire, mise en pension, isolement, retour de vacances, etc.

En savoir plus sur la gamme Gestion du stress