chat > Alimentation

Aliments & médicaments non consommables pour le chat

Les chats peuvent être victimes d’intoxications alimentaire ou médicamenteuse de deux façons : soit parce qu’ils avalent certains produits à notre insu, soit parce que leur propriétaire croyait bien faire en leur donnant. Soyez prudent, ce qui nous paraît inoffensif peut être dangereux pour les chats.

Les aliments dangereux

De manière générale, les chats sont des carnivores qui ont besoin d’un régime spécialement adapté à leurs besoins. Les restes d’alimentation humaine ne leur conviennent pas du tout ! Méfiez-vous en particulier des aliments suivants…

 

- Evitez les os cuits risquant de causer des lésions digestives.

- Le blanc d’œuf cru en grande quantité peut être toxique.

- Attention aux plats cuisinés contenant de l’ail, des oignons ou de la ciboulette. Ils contiennent des dérivés soufrés qui peuvent être toxiques pour les globules rouges du chat.

- Le chocolat contient un composant qui stimule le système nerveux. Le chat met plus de temps à l’éliminer que nous, ce qui le rend très vulnérable aux intoxications. Une dose faible suffit à le rendre malade.

- De très faibles doses de noix de macadamia sont dangereuses pour les chats.

Suivant l’état de santé de votre chat, d’autres aliments peuvent aussi être prohibés : les aliments très salés (biscuits apéritifs, charcuterie…) en cas de problème cardiaque, les aliments très gras (viandes en sauces…) lors d’excès de poids, les aliments sucrés si votre animal souffre de diabète… Les allergies alimentaires obligent aussi à éviter les aliments auxquels l’animal est sensibilisé. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Les médicaments dangereux

Un grand nombre d’appels aux centres vétérinaires anti-poison sont motivés par l’absorption accidentelle de médicaments hormonaux (ex : pilules contraceptives) mais ces produits sont rarement à l’origine d’intoxication grave. Les trois types de médicaments les plus souvent impliqués dans des intoxications médicamenteuses chez le chat sont le paracétamol, l’aspirine et les somnifères.

- Des médicaments à base de paracétamol sont présents dans 85 % des armoires à pharmacie individuelles et c’est le premier médicament humain responsable d’intoxication chez le chat car il a du mal à éliminer cette substance. Même la moitié d’un comprimé de DolipraneND à 500 mg peut être toxique pour un chat !

- L’aspirine n’est pas aussi dangereuse que le paracétamol mais les doses doivent être minimes. L’avis du vétérinaire doit de toute façon être demandé avant de l’utiliser.

- Des tranquillisants sont présents dans 45 % des pharmacies familiales ! Les cas d’intoxication avec ces produits sont fréquents chez le chat, à la suite d’une consommation accidentelle (lorsque les comprimés traînent sur une table). Les intoxications sont rarement mortelles mais il faut toujours réagir vite : n’oubliez pas d’emporter la boîte de médicaments à l’origine du problème. Ces informations peuvent être très utiles au vétérinaire.

Ne prenez jamais l’initiative de puiser dans votre pharmacie personnelle pour soigner votre chat ! Questionnez d’abord votre vétérinaire…