chat > Alimentation

L'intolérance alimentaire chez le chat

Qu’est-ce qu’une intolérance alimentaire ?

On peut soupçonner une allergie alimentaire quand un chat présente des signes anormaux en association avec la consommation d’un aliment particulier : diarrhée, vomissement…

On ne peut cependant être sûr qu’il s’agit d’une allergie que si ces signes disparaissent avec un changement d’alimentation, et reviennent lorsque le premier aliment est proposé à nouveau. Comme cette démarche est rarement suivie jusqu’au bout, on parle généralement de « réaction d’intolérance alimentaire ».
 

Symptômes

Il s’agit essentiellement de symptômes cutanés : les chats ont tellement de démangeaisons qu’ils peuvent aller jusqu’à s’infliger des lésions très graves avec leurs griffes ! Des signes digestifs (vomissements ou diarrhée) accompagnent parfois les réactions d’intolérance alimentaire.
 

Diagnostic

Il faut trouver à quoi le chat est intolérant ! Identifier une allergie alimentaire demande de la rigueur : il faut écarter les aliments couramment consommés par le chat et les remplacer par des aliments formulés avec des ingrédients nouveaux. Votre vétérinaire peut vous aider.

Les chats sont souvent difficiles : il faut faire une transition très progressive  entre l’ancien et le nouveau régime. Quand une ration ménagère est mise en place à ce stade, de la viande seule est parfois donnée au début, en ajoutant d’autres éléments ensuite.
 

Solutions médicales

Si l’état de votre chat l’exige, le vétérinaire pourra prescrire des médicaments pour calmer les démangeaisons et traiter les plaies de grattage pour éviter l’infection.

 Solutions nutritionnelles

Des régimes canard /tapioca sont parfois recommandés. Sinon, certains aliments « hypoallergéniques » appliquent une autre stratégie : ils contiennent des protéines dites hydrolysées. Ces protéines ont subi un traitement enzymatique qui les fragmente en petits morceaux de manière à les rendre incapables de déclencher une réaction allergique.

L’influence du nouveau régime se fait sentir en quelques semaines et l’amélioration de l’état du chat peut même être spectaculaire.

Chez un chat qui sort, il faut s’assurer qu’il ne puisse rien manger d’autre à l’extérieur, ce qui est parfois difficile à contrôler !