Retour aux articles
sevrage du chiot

Réussir le sevrage du chiot

La durée d’allaitement dépend de la race

Le sevrage du chiot doit intervenir lorsque la mère « plafonne » en termes de lactation et ne peut plus satisfaire les besoins des chiots. Il faut alors commencer à leur proposer un autre aliment que le seul lait maternel. Cette période de sevrage démarre en général durant la 3ème ou 4ème semaine. La mère est d’ailleurs souvent de plus en plus réticente à se laisser téter lorsque les dents de lait font leur apparition à partir de la 5ème semaine.

Le sevrage pose rarement de problèmes chez les chiots de petit format car les portées sont en général peu nombreuses et le lait de la mère suffit à couvrir la période où les besoins sont maximaux. Chez les chiens plus grands, la lactation de la mère peut vite devenir un facteur limitant : il faut bien suivre l’évolution du poids des chiots et commencer le sevrage dès que la courbe de poids ne progresse plus à la même vitesse.

Conduire la transition en douceur

Un sevrage bien conduit prend plusieurs semaines  ; il s’étale en général de la 3e à la 7ème ou 8ème semaine.

3e semaine : proposez aux chiots du lait maternisé spécial pour chiots (jamais du lait de vache) dans une écuelle ; ils iront naturellement le laper et s’y habitueront.

Entre la 3ème et la 5ème semaine, vous ajouterez progressivement un aliment spécialement formulé pour le sevrage des chiots, présenté sous forme de petites croquettes tendres et friables. Le mieux est de mélanger les croquettes à de l’eau au début, pour obtenir une consistance de bouillie facile à consommer par les chiots ou offrir des bouchées en sauce. Ces aliments  peuvent également être donnés à la chienne allaitante, dont les besoins nutritionnels sont très proches de ceux de ses petits. (Les chiots imiteront leur mère qui mange cet aliment et cela facilitera le sevrage). La mère et ses chiots exigent un aliment très énergétique, très concentré en protéines et en antioxydants pour faciliter l’installation de bonnes défenses immunitaires chez les chiots.

5e semaine : l’aliment de sevrage remplace maintenant complètement le lait maternisé.

Entre la 5e et les 7e semaine, l’aliment de sevrage est progressivement remplacé par un aliment complet de croissance. S’il s’agit d’un aliment sec, les croquettes doivent être choisies en fonction du format des chiots : il leur faut des croquettes de taille adaptée et surtout extrêmement digestibles pour compenser l’immaturité du système digestif des jeunes chiots. 

 Plus d'information sur l'alimentation du chiot.

Pendant cette période de transition, ne séparez pas brutalement les chiots de leur mère pour ne pas créer trop de stress ; laissez-les ensemble au moins la nuit. La mère va de toute façon manifester de plus en plus d’indépendance et s’écartera spontanément de ses chiots.

> Voir aussi les conseils vétérinaires