chat > Les races de chats

Le chat des fôrets norvégiennes

le norvégien

Origine : Norvège

Aspect général : c’est un chat de grande taille. Les femelles peuvent être considérablement plus petites que les mâles.

Caractère : Le chat des forêts norvégiennes est très sûr de lui. Il est doté d’une grande stabilité caractérielle. Sociale, d’un caractère facile, calme mais également joueur, il accepte ses congénères, les chiens et les enfants. Sa voix est douce. Il est un redoutable chasseur ; dans le cas où il vivrait en appartement, un arbre à chat lui sera indispensable. Sa maturité est très lente ; il ne l’atteint qu’à l’âge de 4 ou 5 ans.

Poids : de 3 à 9 kg.

Historique : Ce chat  existe depuis très longtemps dans toute la Scandinavie. De nombreuses légendes décrivent un grand chat à queue longue et épaisse. Thor, le plus puissant des dieux, ne serait pas arrivé à le soulever. Freya, déesse de l’amour et de la fécondité, conduisait un char tiré par des chats. La Norvège est le pays d’origine de ce « chat-fée ». Mais les Vikings, au VIIIème siècle, auraient ils ramené d’Asie Mineure des félins pour chasser les rats qui infestaient les drakkars ? Des tribus d’Europe ventrale ou d’Asie, repliées en Scandinavie, avant le Moyen-Age, auraient-elles également introduit des chats ?

Face au climat très rigoureux de cette région, ces chats venus d’ailleurs, vivant à l’état sauvage, doivent développer une épaisse fourrure double, isolante et imperméable. Leur poids et leur taille augmentent. Ce chat des bois deviendra progressivement un chat de ferme. Vers 1930, des éleveurs norvégiens débutent un programme de sélection afin de conserver cet animal et d’allier la rusticité à la beauté de sa fourrure. La race sera reconnue en 1972. En 1977, un standard officiel est rédigé, puis modifié afin d’éviter toute confusion avec le Maine Coon. La Suède possèderait la plus grande population de Norvégiens. Ce chat remporte un très grand succès dans les expositions où son aspect sauvage, sa beauté naturelle et sa robustesse sont très appréciées.

Entretien : sa fourrure est très belle et sera d’autant plus belle s’il vit au grand air. Son entretien est aisé. Brossage et peignage réguliers sont indispensables pour éviter la formation de bourre. Lors de la mue ; très importante chez lui, un brossage quotidien sera nécessaire.

Conseils alimentaires pour le Norvégien :

-  La croissance d’un chaton Norvégien est intense et se prolonge longtemps : jusqu’à au moins 15 mois, il lui faut un aliment spécial chaton, très énergétique et qui lui garantisse la couverture de tous ses besoins nutritionnels, en particulier en calcium, phosphore et vitamine D.

-  La corpulence du Norvégien, couplée à un mode de vie généralement actif, met ses articulations à rude épreuve. Il peut souffrir parfois d’arthrose au niveau des hanches (dysplasie). Son alimentation doit lui apporter tous les nutriments indispensables pour protéger les cartilages articulaires : glucosamine, chondroïtine sulfate, manganèse et acides gras EPA et DHA à activité anti-inflammatoire.

-  La fourrure abondante du Norvégien  impose un apport renforcé en acides gras essentiels (oméga 3 et 6) que l’on trouve sous forme concentrée respectivement dans les huiles de poisson et l’huile de bourrache. La douceur, la brillance et la souplesse du pelage seront favorisées par la synergie entre l’acide linoléique, le zinc et la biotine.

 

> Découvrez la gamme Adulte

alimentation chat adulte

Alimentation pour chats adultes. Des aliments plus riches, dédiés au chats entiers.

En savoir plus sur la gamme Adulte