chat > Maitrise du poids

Conséquences de l’obésité du chat pour son propriétaire

Conséquences de l’obésité du chat pour son propriétaire

En 2012, une enquête sur l’obésité des chats aux Etats-Unis a confirmé que plus de 58 % d’entre eux sont obèses. En Europe, on considère que 20 à 40 % des chats sont en surpoids. Plus grave, on observe que la prévalence de l’obésité « morbide » progresse (quand le poids du chat dépasse de plus de 40 % son poids normal). En Grande-Bretagne, une enquête faite sur plus de 3000 chats a récemment montré que presque 12 % des chats étaient dans ce cas.

 

Si c’est le cas du vôtre, attention ! L’excès de poids n’altère pas seulement la qualité de vie de votre chat, il peut aussi avoir des conséquences négatives pour vous…
 

Un chat moins beau

 

Le chat est toujours associé à la beauté, à l’élégance et avouons le, nous aimons que les gens admirent notre chat. Mais plus il grossit, plus il risque d’attirer les sourires ironiques plutôt que les commentaires élogieux ! De plus, l’obésité s’accompagne d’une dégradation de l’état de sa peau et de son pelage. Votre chat devient beaucoup moins agréable à caresser.
 

Moins d’activités partagées

 

L’obésité chez le chat est un cercle vicieux : sa progression rend les efforts physiques de plus en plus pénibles et le gain de poids se poursuit. En conséquence, le chat a de moins en moins envie de jouer avec vous : un chat obèse a en effet des difficultés à se pouvoir à cause de ses douleurs articulaires. Son cœur devient également un facteur limitant, votre chat devient intolérant à l’effort ; même sauter sur vos genoux pour se faire câliner va finir par lui poser problème…
 

Des conséquences économiques importantes

 

En 2009, une grande compagnie américaine d’assurances pour animaux (Veterinary Pet Insurance Inc) estimait à 17 millions $ le montant des remboursements générés par des maladies liées à l’obésité chez le chien et le chat aux Etats-Unis1. Les frais liés aux maladies consécutives à l’obésité sont donc considérables, d’autant plus que de très nombreux chats ne sont pas assurés.

 

Diabète, arthrose, maladies cardio-vasculaires (…) sont des affections chroniques qui exigent de soigner le chat pendant tout le reste de sa vie. Ce type de traitement à long terme pèse lourd dans le budget des propriétaires. Plus tôt vous commencerez à faire maigrir votre chat avec l’aide de votre vétérinaire, moins il risquera de vous coûter cher dans l’avenir !

 


Sources

  1. http://www.petinsurance.com/healthzone/pet-articles/pet-health/Pet-Obesity-Danger.aspx

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chat surpoids - obèse

L’obésité doit être considérée comme une maladie car elle a de graves conséquences sur la santé du chat. Elle peut notamment engendrer du diabète sucré, des maladies ostéo-articulaires ou cardio-vasculaires et ainsi réduire son espérance de vie.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité