chat > Maitrise du poids

J'établis un programme à long terme

J'établis un programme à long terme

Mettre votre chat au régime sans avoir aucune idée de la quantité de poids qu’il faut lui faire perdre ni du temps que cela nécessitera ne sert à rien. Mieux vaut savoir qu’il s’agit d’un engagement dans la durée !

 

Si votre chat présente un excès de poids d’au moins 30 % par rapport à son poids de forme, il devra perdre du poids régulièrement pendant plusieurs mois avant de retrouver une silhouette idéale. Cela peut vous sembler long mais sachez qu’un rythme d’amaigrissement assez lent donne des résultats plus durables qu’un amaigrissement très rapide.
 

En matière de perte de poids, le mot d’ordre est : « doucement mais sûrement ! »

 

Pour un chat, le rythme idéal d’amaigrissement est de 0,5 à 1,0 % de perte de poids par semaine, soit généralement moins de 400 g par mois. Un chat de 8 kg qui doit perdre 2 kg atteindra ainsi le poids de 6 kg au bout de 25 semaines, soit environ 6 mois. Chaque semaine, il devra perdre 80 g. Cela vous semble peu mais perdre 80 g pour ce chat, c’est comme si un homme de 70 kg perdait 700 g par semaine.
 

Les inconvénients d’une perte de poids trop rapide

 

Il n’est pas souhaitable de faire perdre du poids très vite au chat. Comme chez l’homme, une perte de poids lente mais régulière limite le risque de récidive de l’obésité. Un amaigrissement trop rapide risque de faciliter « l’effet rebond », soit une reprise des kilos perdus agrémentés parfois d’un bonus supplémentaire ! Gare à l’effet yo-yo…

 

D’autre part, vouloir faire maigrir le chat trop vite implique de lui imposer une restriction alimentaire très importante par rapport à ce qu’il mange habituellement. Cela va avoir des conséquences immédiates sur son comportement : il va avoir tendance à réclamer à manger parfois de manière très insistante ! Certains chats deviennent même agressifs  quand ils sont trop sévèrement rationnés.

 

Gageons que vous ne résisterez pas longtemps à ses sollicitations.  Vous vous sentirez coupable et vous risquez de craquer facilement en lui donnant une friandise non prévue dans le régime.
 

Se motiver sur la durée

 

Sauf danger immédiat pour la santé du chat (affection ostéo-articulaire ou problème cardio-respiratoire grave qui ne peut s’améliorer qu’en perdant du poids), mieux vaut fixer avec votre vétérinaire un calendrier raisonnable pour l’amaigrissement : plus celui-ci sera étalé dans le temps, plus les bonnes habitudes alimentaires auront des chances de persister dans l’avenir !

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chat surpoids - obèse

L’obésité doit être considérée comme une maladie car elle a de graves conséquences sur la santé du chat. Elle peut notamment engendrer du diabète sucré, des maladies ostéo-articulaires ou cardio-vasculaires et ainsi réduire son espérance de vie.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité