chat > Maitrise du poids

Proscrire les récompenses alimentaires

Proscrire les récompenses alimentaires

Que celui ou celle qui ne distribue jamais « d’extras » à son chat lève la main… Les raisons de craquer sont nombreuses : besoin de se déculpabiliser d’avoir laissé son chat seul pendant la journée, envie d’interagir avec lui, abdication face à un animal qui réclame avec trop d’insistance, etc. Tous ces petits « plus » doivent évidemment être éliminés lorsque l’on a décidé de faire maigrir son chat !

 

Un test simple permet de réaliser l’importance quantitative de ce qu’un chat reçoit en plus de sa ration normale : mettez dans un sac l’équivalent de ce que l’animal reçoit pendant 7 jours. Il est probable qu’à la fin de la semaine, le sac pèsera beaucoup plus lourd que ce vous auriez imaginé !
 

Connaître la valeur énergétique des friandises

 

Rien ne doit être distribué en dehors de la ration du chat ! Tout ce que vous donnerez en plus de sa ration de croquettes ou d’aliment en boîte risque de favoriser la prise de poids.

 

Assurez-vous que toute la famille est bien informée de la façon dont il faut se comporter avec le chat. Si quelqu’un veut lui faire plaisir, qu’il privilégie les jeux plutôt que les friandises…  Aidez l’entourage à prendre conscience que les « petits plus » pèsent lourd dans le bilan calorique de l’animal.

 

Par exemple, un chat de 4 kg a besoin d’environ 200 kcal par jour. Avec 30 g de gras de jambon, votre chat reçoit presqu’un quart de calories en plus que ce qu’il devrait consommer en une journée ! De même, 25 g de crème fraîche représente 46 % de son besoin énergétique quotidien, soit l’équivalent de 5 croissants pour un homme de 65 kg ! Si vous laissez votre chat lécher un pot de yaourt, sachez que deux cuillères à café de yaourt représentent 40 kcal, soit l’équivalent de 2 croissants pour vous…
 

Détournez les sollicitations alimentaires de votre chat

 

Tout écart au régime risque d’empêcher le chat de perdre du poids au rythme voulu. Les chats sont cependant experts pour solliciter à manger de manière insistante : frottements contre les jambes, miaulements devant le réfrigérateur jusqu’à abdication de leur propriétaire, etc.

 

Votre chat semble quémander ? Allez, prenez son jouet préféré et hop, faites le jouer ! Ou alors, faites le sortir dans le jardin si vous en avez un. Il oubliera très vite sa sollicitation alimentaire. Le jeu et les sorties augmentent l’activité physique de votre chat, ce qui est évidemment très favorable à la réussite du régime.
 

Faites jouer le chat pour obtenir des récompenses

 

Plus que la nature de la friandise, c’est le contexte de distribution qui peut créer une sensation de satisfaction chez le chat. De simples croquettes peuvent lui faire très plaisir si elles sont associées à un jeu. Soustrayez quelques croquettes à la ration quotidienne, mettez-les dans un jouet que le chat doit faire rouler pour les faire sortir : l’instinct de chasse de votre chat va être satisfait en manipulant la boule avec les pattes. Encore mieux : il va dépenser quelques calories pendant qu’il tente d’extraire les croquettes !

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chat surpoids - obèse

L’obésité doit être considérée comme une maladie car elle a de graves conséquences sur la santé du chat. Elle peut notamment engendrer du diabète sucré, des maladies ostéo-articulaires ou cardio-vasculaires et ainsi réduire son espérance de vie.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité