chat > Maitrise du poids

Un engagement de toute la famille

Un engagement de toute la famille

Faire perdre du poids à un chat réclame de la patience et surtout de la cohérence. Rien ne sert que vous donniez un aliment spécifique à votre chat et que vous pesiez la ration au gramme près tous les jours si le chat peut obtenir des suppléments dans la journée, en s’adressant aux autres membres de la famille ! Une information de tout l’entourage s’impose donc avant de commencer le régime…
 

Une seule personne pour nourrir le chat

 

Au sein d’une famille, il est très important qu’une seule personne soit responsable de nourrir le chat pendant son régime. Les autres doivent avoir l’interdiction de lui donner quoi que ce soit ! Quiconque voudra « faire plaisir » au chat devra être incité à jouer avec lui plutôt que de lui donner à manger. Soyez sûr que votre chat appréciera autant ces nouvelles marques d’attention. Il oubliera très vite qu’il réclamait une friandise dès qu’il aura commencé à jouer.
 

Attention aux enfants !

 

Le risque d’obésité du chat est plus important dans les familles où vivent des enfants en bas âge. Ils laissent en effet souvent tomber de la nourriture qui n’est pas perdue pour tout le monde…  De plus, les parents de jeunes enfants ont généralement peu de temps à consacrer au chat ; ce qu’il mange et comment son poids évolue passe inaperçu…

 

Même les enfants plus grands, qui sont pourtant en âge de comprendre qu’il ne faut pas donner à manger au chat, sont souvent tentés de partager leur repas avec lui. Expliquez leur que ces petits « plus » pèsent lourd pour le chat : pour un chat de 4 kg, manger 30 g de gras de jambon  revient à consommer 123 % des calories dont il a besoin chaque jour ! C’est comme si un humain de 65 kg mangeait 12 croissants !

 

Le régime amaigrissant du chat est voué à l’échec si rien n’est fait pour empêcher que le chat ne puisse grappiller ailleurs les calories soustraites à son alimentation quotidienne. Il faut au moins tâcher d’éloigner le chat pendant que les enfants mangent.
 

N’hésitez pas à partager les conseils de votre vétérinaire avec votre famille

 

Lors des consultations liées au régime du chat, il est souhaitable que les membres de la famille entendent les conseils donnés par le vétérinaire. Cela aide chacun à prendre conscience de l’importance de l’enjeu et se motive pour obtenir des résultats.

 

Au final, tout le monde sera gagnant en retrouvant un chat en bonne santé et surtout plus actif !

 

NB : Si votre chat est libre de sortir, assurez-vous qu’il ne va pas éventuellement manger chez les voisins, comme font beaucoup de chats ! Au besoin, n’hésitez pas à recommandez à votre voisinage de ne pas le nourrir…

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chat surpoids - obèse

L’obésité doit être considérée comme une maladie car elle a de graves conséquences sur la santé du chat. Elle peut notamment engendrer du diabète sucré, des maladies ostéo-articulaires ou cardio-vasculaires et ainsi réduire son espérance de vie.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité