chien > Maitrise du poids

Conséquences de l’obésité du chien pour son propriétaire

Conséquences de l’obésité du chien pour son propriétaire

En 2012, une enquête sur l’obésité des chiens aux Etats-Unis a confirmé que plus de 50 % d’entre eux sont obèses. Le chiffre dépasse même 60 % chez le Golden retriever. Une autre enquête, faite en 2011 et portant sur 2,5 millions de chiens, a pourtant montré que l’obésité ne constituait un motif de consultation que pour 10 % des chiens américains1.

 

En Europe, on considère que 20 à 40 % des chiens sont en surpoids. Si c’est le cas du vôtre, attention ! L’excès de poids n’altère pas seulement la qualité de vie de votre chien, il peut aussi avoir des conséquences négatives pour vous…
 

Un chien moins beau

 

Avouons le, nous aimons que les gens admirent notre chien quand nous sortons avec lui. Mais plus il grossit, plus il risque d’attirer les sourires ironiques plutôt que les commentaires élogieux ! De plus, l’obésité s’accompagne d’une dégradation de l’état de sa peau et de son pelage. Votre chien devient beaucoup moins agréable à caresser.
 

Moins d’activités partagées

 

L’obésité chez le chien, est un cercle vicieux : sa progression rend les efforts physiques de plus en plus pénibles et le gain de poids se poursuit. En conséquence, le chien a de moins en moins envie de jouer et de partir se promener avec vous : un chien obèse a en effet des difficultés à se déplacer à cause de douleurs articulaires. Son cœur devient également un facteur limitant : la fréquence cardiaque d’un chien obèse, même au repos, est plus élevée que chez un chien de poids normal2. Il devient intolérant à l’effort ; même monter dans la voiture va finir par lui poser problème…
 

Des conséquences économiques importantes

 

En 2009, une grande compagnie américaine d’assurances pour animaux (Veterinary Pet Insurance Inc) estimait à 17 millions $ le montant des remboursements générés par des maladies liées à l’obésité chez le chien et le chat aux Etats-Unis3. Les frais liés aux maladies consécutives à l’obésité sont donc considérables, d’autant plus que de très nombreux chiens ne sont pas assurés.

 

Diabète, arthrose, maladies cardio-vasculaires (…) sont des affections chroniques qui exigent de soigner le chien pendant tout le reste de sa vie. Ce type de traitement à long terme pèse lourd dans le budget des propriétaires. Plus tôt vous commencerez à faire maigrir votre chien avec l’aide de votre vétérinaire, moins il risquera de vous coûter cher dans l’avenir !

 

Sources

  1. Rapport complet sur le site www.banfield.com : rubrique « state of pet health »
  2. Bouthegourd JC et al. Effects of weight loss on heart rate normalization and increase in spontaneous activity in moderately exercised overweight dogs. Int J Appli Res Vete Med 2009; 7 (en ligne).
  3. http://www.petinsurance.com/healthzone/pet-articles/pet-health/Pet-Obesity-Danger.aspx

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chien surpoids - obésité

Le maintien du poids de forme contribue chez le chien à la prévention de nombreuses maladies, au prolongement de son espérance de vie et à l’amélioration de son bien-être. Or la limitation de l’exercice physique et le développement de la stérilisation entraînent une forte augmentation des problèmes de poids qui concernent aujourd’hui 1 chien sur 3 en Europe occidentale.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité