chien > Maitrise du poids

J’évalue l’état d’embonpoint de mon chien

J’évalue l’état d’embonpoint de mon chien

Il existe d’autres moyens que la pesée pour évaluer la condition corporelle de votre chien. C’est particulièrement important quand il prend de l’âge. En effet, en vieillissant, la masse musculaire diminue et a tendance à être remplacée par du tissu adipeux. Or la graisse pèse moins lourd que le muscle : votre chien peut donc accumuler du gras sans prendre de poids, sachez-le !
 

Apprenez à bien regarder votre chien pour évaluer son état d’embonpoint

 

 

Commencez par observer votre chien de profil…

 

Regardez la ligne du dessous, qui va du thorax vers l’abdomen : chez un chien en excès de poids, la  taille est invisible. Si l’abdomen du chien est distendu et que le ventre pend, il est temps de réagir !

 

Regardez maintenant votre chien par dessus…

 

Chez un chien à son poids de forme, les deux côtés du corps de votre chien suivent des lignes parallèles, entre les épaules et les hanches. On doit pouvoir distinguer les creux des flancs et la taille. Lorsque de la graisse est présente en excès, l’abdomen est au contraire visible et dessine une forme de petit ballon.

 

Prenez des photos

 

Faites des photos de votre chien, de profil et par dessus, pour visualiser l’évolution de sa silhouette pendant son régime. Prenez les clichés toujours au même endroit, si possible dans une pièce carrelée, pour que les photos soient plus faciles à interpréter. Les carreaux peuvent en effet servir de point de repère pour visualiser l’amincissement du chien !
 

Palpez les côtes et les vertèbres de votre chien

 

Normalement, les côtes et les vertèbres ne doivent pas être visibles mais facilement palpables avec les mains. Si vous devez insister fortement pour les sentir, c’est que votre chien doit perdre du poids.
 

Sachez interpréter la condition corporelle de votre chien

 

Chez le chien, on admet en général qu’il y a excès de poids dès que celui-ci dépasse le poids idéal de 10 à 20 %. On parle d’obésité au-dessus de 20 % d’excès1. Le terme « d’obésité morbide » est employé par les vétérinaires quand l’excès de poids dépasse 40 %. Le risque de maladie liée à l’obésité devient en effet très important.

 

Demandez à votre vétérinaire de vous donner une fiche illustrée pour vous aider à évaluer l’état d’embonpoint de votre chien. Ces grilles classent les chiens de 1 à 5. Un chien « normal » est classé 3 sur une échelle de 5 points. Le chien présente un excès de poids dès que son « indice de composition corporelle » est supérieur à 3 (sur 5).

 

En utilisant ce système, vous pourrez chiffrer son degré d’excès de poids ! Sur une échelle de 5 points, chaque demi-point au-dessus de 3 représente 10 % de masse grasse en trop. Par exemple, un animal noté 5 présente 40 % de masse grasse superflue !

Conclusion

Evaluer l’Indice de Composition Corporelle de son chien permet de mieux adapter le régime à mettre en place. Une étude a malheureusement montré que cet indice n’est pris en compte que dans moins de 30 % des cas et que lorsqu’il est évalué, l’appréciation est faite subjectivement dans 1/3 des cas2 !




 

Sources

  1. 1.     Baldwin K, Bartges J, Buffington T, et al. AAHA Nutrition Assessment guidelines for dog  and cats. J Am Anim Hosp Assoc 2010; 46: 285-296.
  2. 2.     German AJ et Morgan LE. How often do veterinarians assess the body weight and body condition of dogs? Vet Rec 2008; 163: 503-505.

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chien surpoids - obésité

Le maintien du poids de forme contribue chez le chien à la prévention de nombreuses maladies, au prolongement de son espérance de vie et à l’amélioration de son bien-être. Or la limitation de l’exercice physique et le développement de la stérilisation entraînent une forte augmentation des problèmes de poids qui concernent aujourd’hui 1 chien sur 3 en Europe occidentale.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité