chien > Maitrise du poids

L’obésité altère la qualité de vie du chien et raccourcit son espérance de vie

L’obésité altère la qualité de vie du chien et raccourcit son espérance de vie

Ne nous voilons pas la face : l’obésité altère le bien-être du chien et risque de raccourcir son espérance de vie. Il ne s’agit pas de s’attendrir sur les « rondeurs » ou les allures pataudes d’un chien trop gros. L’obésité est une maladie.

 

Quels que soient nos propres problèmes de ligne (plus nous sommes en excès de poids, plus nous avons tendance à sous-estimer l’obésité de notre chien), ne faisons pas supporter à nos animaux les conséquences d’une mauvaise gestion de leur alimentation. Posséder un animal implique d’être responsable de sa santé : le contrôle de son poids fait donc partie des soins de base que nous devons lui prodiguer. En Grande-Bretagne il y a quelques années, les propriétaires d’un Labrador qui pesait plus de 70 kg avaient d’ailleurs été condamnés par le tribunal de Londres pour mauvais traitement à un animal !
 

Intolérance à l’effort

 

Un chien n’est heureux que s’il peut bouger librement : jouer, courir, sauter (…) sont des comportements naturels pour lui. Dès qu’il grossit, sa mobilité en pâtit : il devient de plus en plus pénible pour lui de se dépenser : ses articulations lui font mal, son souffle est court, son cœur répond moins bien1… Quand il fait chaud, la situation est encore plus difficile à gérer pour lui. Il diminue donc son activité, dépense encore moins de calories et son excès de poids s’aggrave : un vrai cercle vicieux.
 

Troubles articulaires

 

Sur le plan des articulations et des ligaments, l’excès de poids aggrave certaines prédispositions naturelles. Les petits chiens souffrent plus souvent de rupture du ligament croisé et les grands chiens ont plus de risque de montrer des signes de dysplasie ou de se casser un des ligaments qui maintiennent le genou en place (les fameux ligaments croisés qui se déchirent aussi chez les footballeurs !).

 

L’excès de poids augmente la fréquence et la sévérité de l’arthrose chez le chien. Dans un essai mené avec deux groupes de Labradors retrievers, des chiots d’une même portée et de même sexe ont été nourris par paires, l’un des chiots étant nourri à volonté, l’autre recevant 75 % de la quantité consommée par le premier. À l’âge de 5 ans, les chiens nourris à volonté pesaient en moyenne 10 kg de plus que les autres ! A cet âge, 52 % des chiens trop gros présentaient déjà des signes d’arthrose, contre seulement 13 % chez les autres2.
 

Réduction de l’espérance de vie

 

Cette étude faite avec des Labradors a continué pendant le reste de la vie des chiens. Il a été clairement montré que les chiens trop gros avaient une longévité plus faible : à peine plus de 11 ans contre 13 ans en moyenne chez les autres3.

Conclusion

Si vous trouvez que votre chien a pris du poids et qu’il est moins actif, faites un bilan de sa santé avec votre vétérinaire. Il verra avec vous comment lui faire perdre du poids au bon rythme afin, que votre chien retrouve sa joie de vivre.





 

Sources

  1. Bouthegourd JC et al. Effects of weight loss on heart rate normalization and increase in spontaneous activity in moderately exercised overweight dogs. Int J Appli Res Vete Med 2009; 7 (en ligne).
  2. Kealy RD, Lawler DF, Ballam JM et al. Evaluation of the effect of limited food consumption on radiographic evidence of osteoarthritis in dogs. J Am Vet Med Assoc 2000; 217: 1678-80.
  3. Lawler DF, Evans RH, Larson BT, et al. Influence of lifetime food restriction on causes, time, and predictors of death in dogs. J Am Vet Med Assoc 2005; 226: 225-31.

> Découvrez la gamme Surpoids / Obésité

alimentation chien surpoids - obésité

Le maintien du poids de forme contribue chez le chien à la prévention de nombreuses maladies, au prolongement de son espérance de vie et à l’amélioration de son bien-être. Or la limitation de l’exercice physique et le développement de la stérilisation entraînent une forte augmentation des problèmes de poids qui concernent aujourd’hui 1 chien sur 3 en Europe occidentale.

En savoir plus sur la gamme Surpoids / Obésité