chien > Poids

L’obésité du chien, un phénomène en progression !

L’obésité est la conséquence d’un excès d’énergie apportée par la nourriture par rapport à l’énergie dépensée par l’animal. 

Un mode de vie plus sédentaire ! La majorité des petits chiens urbains sort moins de 2 heures par jour, et passe le plus clair du temps…à dormir. Une promenade et des jeux stimulants sont pourtant nécessaires au chien pour entretenir son poids de forme.

Certaines races sont prédisposées comme le Cavalier King Charles, le Teckel à poil long, le Schnauzer Nain ou le Cairn Terrier. Chez ces chiens, les graisses se développent précocement et peuvent les faire prématurément grossir, si leur alimentation n’est pas adaptée.

Le recours de plus en plus fréquent à la stérilisation ou à la castration, ainsi que l’âge, sont des facteurs aggravants de la prise de poids : 32 % des chiennes et chiens stérilisés sont obèses contre 15% des animaux entiers.
 

Les effets de l’obésité du chien


L’obésité nuit considérablement à la santé du chien, elle diminue l’aisance des déplacements et altère le fonctionnement de nombreux organes réduisant le confort du chien ainsi que son espérance de vie.

De nombreuses conséquences sont causées par l’embonpoint : sensibilités articulaires, augmentation de la fréquence des diabètes sucrés chez les chiens obèses, difficultés de régulation thermique, intolérance à la chaleur, une sensibilité accrue aux infections cutanées, un cœur fragilisé, qui doit forcer pour faire circuler le sang….