chien > Poids

L'obésité du chien

Qu’est-ce que l’obésité ?

Un chien présentant un excès de poids est généralement qualifié d’obèse lorsqu’il pèse au moins 30 % de plus que son poids normal. L’obésité est une maladie qui altère la qualité de vie du chien et qui risque de raccourcir son espérance de vie à cause des conséquences pathologiques qu’elle entraine.
 

Symptômes

Caressez votre chien : si vous devez appuyer beaucoup les doigts pour sentir les côtes et les vertèbres, son poids dépasse d’au moins 30 % son niveau normal. Chez un chien obèse, la taille devient invisible et des dépôts de tissu adipeux apparaissent à la base de la queue.
 

Prédispositions raciales

Les chiens dont la masse grasse est naturellement importante (ex : Labrador retriever) sont les plus prédisposées à l’obésité. Le Cairn terrier, le cavalier King Charles, le Colley et le Bouvier bernois sont aussi souvent cités mais presque toutes les races peuvent être atteintes.
 

Diagnostic

Quand on connaît le poids idéal du chien (exemple : celui atteint en fin de croissance), il est facile de calculer l’excès de poids en pesant le chien. Votre vétérinaire peut vous aider à évaluer la condition corporelle de votre chien en le comparant à des silhouettes dessinées de face et de profil. D’autres techniques plus sophistiquées existent, comme la mesure de la masse grasse par ultrasons ou par application d’un faible courant électrique.
 

Solutions médicales

Les médicaments utilisés chez l’homme ne sont pas encore utilisés chez le chien. Le traitement médical peut simplement aider à pallier les conséquences de l’obésité : maladies de peau, arthrose, diabète, troubles cardio-respiratoires, etc.
 

Solutions nutritionnelles

Avec votre vétérinaire, fixez l’objectif à atteindre et mettez en place un protocole de perte progressive de poids. Pour initier l’amaigrissement, il faut commencer par donner 25 à 40 % de calories en moins par rapport au régime habituel. S’il s’agit d’une chienne stérilisée, il faut parfois restreindre encore plus la ration (-50 à -60 %) pour obtenir une perte de poids !

Un aliment spécifique est indispensable pour garder un volume suffisant d’aliment à votre chien et ne pas induire de carence nutritionnelle. Une formulation spécifique facilite la perte de poids : peu de matières grasses, haut niveau de protéines, enrichissement en fibres, présence de L-carnitine, etc.

Une pesée hebdomadaire est indispensable pour évaluer l’amaigrissement et rectifier la ration si nécessaire au cours du régime. Le rythme d’amaigrissement ne doit pas dépasser 1 à 2 % du poids par semaine, soit 6 à 7,5 % par mois. Pour faire perdre 4 kg à un chien pesant au départ 20 kg, il faut donc lui faire observer un régime strict pendant environ 3,5 mois.  Un rythme plus rapide prédispose à l’effet rebond : le chien risque de reprendre rapidement le poids perdu, voire plus ! Mettre son chien au régime demande de la patience et de l’observance dans la mise en place du régime, et même s’il est plus facile de faire maigrir un chien qu’un chat, me succès du régime repose sur votre motivation. Ensuite, votre vétérinaire saura vous conseiller et vous accompagner pour le maintien du poids de votre animal.