> Quézako

La dune du Pyla ? Un mirage à l’horizon ? Non, il s’agit d’une montagne de sel, ou sodium !

quesako sodium

Le sodium, dont la source la plus abondante est le sel (NaCl), représente 0,13 % du poids du corps chez un mammifère. Cela peut paraître infime mais le sodium est pourtant présent partout : dans le squelette, dans le sang, à l’intérieur des cellules…

Contrairement à l’homme ou au cheval, le chien et le chat ne transpirent pas ou très peu. Ils ne risquent donc pas de perdre beaucoup de sel lorsqu’il fait chaud ou qu’ils doivent fournir un effort physique intense. En revanche, leur alimentation doit leur apporter du sodium au quotidien car cet élément minéral est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme : influx nerveux, métabolisme énergétique, régulation de la pression sanguine, contrôle de la soif et de l’élimination urinaire, etc.…c’est la raison pour laquelle le sodium est ajouté dans les aliments pour chats et chiens. 

Le sodium aide à lutter contre la formation des calculs urinaires

Chez les animaux prédisposés à souffrir de calculs urinaires, il est important de stimuler la consommation d’eau, afin d’empêcher que l’urine ne stagne trop longtemps dans la vessie. Augmenter légèrement la teneur en sodium dans l’alimentation est une manière simple de les encourager à boire et donc à uriner. L’efficacité de cette stratégie a été largement démontrée : quand la quantité de sel de l’aliment augmente légèrement, le volume urinaire est plus important, l’urine est plus diluée et le risque de formation de calculs est significativement diminué. 

Limiter le sel n’est pas recommandé chez les animaux en bonne santé

Un régime « sans sel » est classiquement recommandé chez l’homme pour limiter le risque d’hypertension chez les individus à risque. Cela ne signifie pas que les animaux en bonne santé doivent être privés de sel !

Les chiens et les chats présentent des différences physiologiques par rapport à l’homme : un niveau trop bas de sel n’est pas bon pour leur santé rénale et cardiaque et risque d’entraîner l’effet inverse de celui escompté. D’autre part, la privation de sel risque de décourager l’animal de manger car les carnivores ont une forte attirance pour le goût salé.

Chiens et chats tolèrent très bien un niveau de sodium assez élevé

Les propriétaires ont l’habitude d’entendre qu’il ne faut pas manger trop salé. Logiquement, les aliments pour animaux légèrement enrichis en sodium les inquiètent… Des études ont pourtant montré que les chiens et les chats dont les reins fonctionnent normalement tolèrent des niveaux très variés de sodium sans que leur pression artérielle ne soit affectée. Aucune donnée n’indique que le sel pourrait favoriser l’hypertension ou une maladie rénale chez les animaux en bonne santé.

Même chez un chien ou un chat présentant déjà des signes d’insuffisance rénale, un aliment contenant 1,3 % de sodium ne provoque d’ailleurs pas d’augmentation de la pression artérielle à long terme.

Votre vétérinaire saura vous recommander un traitement médical spécifique si votre animal souffre d’une pathologie où le sel est à proscrire. N’hésitez pas à le consulter.