> Royal Canin et l'alimentation

Conservateurs, sont-ils nocifs ?

Les phénomènes d’oxydation constituent un des phénomènes majeurs de la dégradation des aliments.

Ils concernent surtout les matières grasses dont l’oxydation provoque le  rancissement (forte baisse de l’appétence), la dégradation des acides gras (altération peau et pelage) et la formation de produits toxiques (foie).

L’utilisation d’antioxydants est indispensable pour pouvoir garantir la qualité des matières grasses incorporées dans l’aliment.

Selon la nouvelle réglementation, ils figurent sous le terme d’antioxygènes dans la rubrique additifs et conservateurs. Certains ont un dosage réglementé (E311), d’autres pas (E201). Ce sont les mêmes que ceux utilisés en alimentation humaine.

Ils peuvent également provenir de sources naturelles (Tocophérols et romarin).

Leurs effets sont parfaitement connus et étudiés, c’est pourquoi la législation européenne les contrôle.