chat > Soin et hygiène

Prendre soin de son chat adulte

Un chat peut facilement vivre 15 ans et plus ! Vous pouvez l’aidez à rester en bonne santé le plus longtemps possible en veillant à respecter les conseils suivants.

La dépense physique est importante pour le chat âgé

  • Surveillez le calendrier de vaccination et faites effectuer les rappels
  • Traitez-le contre les parasites internes et externes : les vermifugations et les traitements réguliers contre les puces et les tiques sont importants pour sa qualité de vie.
  • Faites-le examiner au moins une fois par an par le vétérinaire pour qu’il détecte rapidement d’éventuels troubles qui n’apparaissent pas à l’œil nu. On peut profiter des rappels de vaccination pour demander un bilan de santé.
  • Sollicitez-le pour qu’il se dépense physiquement : jouez avec lui et faites-le sortir si c’est possible. S’il répugne à bouger, il a peut-être mal à ses articulations. L’arthrose est très fréquente quand le chat vieillit.
  • Faites attention à la quantité d’eau bue par votre chat (et à la quantité d’urine éliminée) : s’il se met à boire et éliminer plus que d’habitude, cela peut être un signe de diabète ou d’insuffisance rénale.
  • Surveillez l’aspect de ses selles : des selles molles ou au contraire trop dures témoignent d’un problème de digestion. 
  • Contrôlez son régime alimentaire de façon à éviter la prise de poids… ou l’amaigrissement ! En effet, un chat aura tendance à prendre de l’embonpoint jusqu’à 12 ans et à maigrir ensuite. La Nutrition santé répond précisément aux objectifs de lutte contre le vieillissement : entretenir l’organisme, fournir de l’énergie, nourrir et protéger et enfin nourrir et soigner !

Toujours dans le domaine alimentaire, évitez de lui donner des restes de repas ou de modifier brusquement son régime habituel : plus le chat vieillit, plus il a besoin de routine pour bien digérer. Les seules raisons de le changer d’aliment sont liées à son état de santé : pour chaque problème particulier d’un chat qui prend de l’âge, il existe une réponse nutritionnelle spécifique.