chien > Soin et hygiène

Comment se renouvelle le pelage chez le chien ?


Le pelage du chien exerce de multiples fonctions : isolant thermique,  protection contre les chocs et les UV (rayons ultra-violet), il présente aussi un rôle social pour le chien (hérissement du poil lors de conflit).

Un pelage terne et cassant peut refléter un déséquilibre nutritionnel  mais aussi être le symptôme d’autres pathologies (digestives, hépatiques, rénales, parasitaires). Toute altération du poil est un signal qui doit vous alerter. On affirme  que le pelage est un véritable miroir de l’organisme.

ZOOM  sur le poil

Il prend racine dans la peau  dans une structure appelée follicule pileux. Chez le chien, les follicules sont groupés par 3 : 1 follicule central  qui produit le poil primaire (responsable de la couleur) et 2 follicules latéraux contenant de 5 à 25 poils et qui forment  le sous-poil ou duvet  sauf chez certaines races dépourvues de sous-poil (Ex. le YORKSHIRE).

Son renouvellement

Le cycle de vie du poil est divisé en 3 phases :

  • Une phase de croissance  qui est génétique  et  variable selon  la longueur, la race et l’individu. Plus le poil est long, plus la pousse est lente.
  • Une phase intermédiaire  durant laquelle les cellules  constructrices  du poil arrêtent de se multiplier. La coloration du poil cesse et la partie terminale du poil devient blanche.
  • Et enfin une phase de repos correspondant à la chute pileuse (l’ancien poil est « éjecté » par le nouveau).

En règle générale, au printemps (mai-juin) et en automne (novembre-décembre) 90% des poils sont en phase de croissance. Lorsque les nouveaux poils poussent ils éjectent les anciens, c’est la mue. La mue d’automne donne naissance à un poil plus long et plus dense. En revanche au printemps, un certain nombre de follicules s’atrophient après la chute des poils.

Rôle de l’alimentation

Le rôle de l’alimentation dans la genèse du poil est plus important qu’il n’y paraît : les apports en protéines (30% du besoin protéique quotidien d’un chien adulte sera utilisé pour le renouvellement de la peau et des poils !), en acides gras essentiels, en cuivre, en vitamines B doivent être suffisants et réguliers pour assurer la santé de la peau et du pelage. Une alimentation complète et équilibrée, spécifiquement formulée avec des nutriments ciblés en quantité adaptée  contribuera largement  à la qualité du pelage.

Il est à noter qu’en fonction du cycle du renouvellement pileux, les bienfaits d’une alimentation spécifique ne seront visibles qu’au moins 4 semaines après le changement de nourriture.

D’autres éléments sont influents

La durée d’ensoleillement dans la journée  intervient de manière prépondérante  dans la qualité du pelage tout comme certains facteurs hormonaux. Enfin tout stress  peut faire entrer les follicules en phase de repos.  

A l’approche de l’hiver, tenez compte de tous ces éléments pour conserver un pelage de qualité à votre animal  et le protéger des futures froidures hivernales.