chien > Soin et hygiène

L'hygiène et soins du chiot, ainsi commence la prévention...

Hygiene chiot

Dès l’arrivée du chiot dans votre foyer vous devez programmer son premier bilan de santé avec un vétérinaire. Celui-ci vous dira si votre chiot est en bonne santé et si sa croissance suit un rythme normal. Il vous donnera également des conseils d’hygiène pour garantir le bien-être de votre chiot au quotidien et les soins à apporter à votre chiot.

L’entretien du pelage

Les mesures d’hygiène commencent bien sûr par le toilettage, qui s’appuie d’abord sur des brossages très réguliers. Bien entretenir le pelage est un moyen efficace de prévenir l’arrivée de parasites.

Le brossage est un geste fondamental pour l’hygiène de votre chiot. Habituez-le à se laisser brosser sur tout le corps dès le plus jeune âge, même s’il n’est pas sale. Il faut qu’il apprenne très vite à considérer ces manipulations comme un moment agréable à partager avec vous. Plus le pelage est long, plus il faut en prendre soin : un chien à poil long doit être brossé tous les jours.

Le brossage contribue a éliminer les poils morts pour permettre à la peau et au reste du pelage de « respirer ». Un pelage terne, envahi de « pellicules », doit vous inquiéter. Bien sûr, faites attention à brosser votre chien délicatement, avec une brosse adaptée à son type de pelage, afin de ne pas lui faire mal.

Si nécessaire, n’hésitez pas à raccourcir les poils qui ont tendance à s’emmêler ou à se salir systématiquement. Pour les chiens qui portent des mèches de poils tombantes sur la tête, faites en sorte de les tailler (ou d’attacher les poils) pour que la vision soit bien dégagée. Dans certaines races, le poil pousse en permanence (ex : Caniche, Yorkshire, Caniche, Shih Tzu, Lhassa Apso …). Mieux  vaut alors recourir régulièrement aux services d’un toiletteur professionnel.

La fréquence des bains varie beaucoup selon le mode de vie, l’environnement, la longueur et la nature du pelage de votre chien. Un bain au moins trimestriel est généralement conseillé lorsque le pelage est long. Un chien poil ras n’a généralement pas besoin d’être baigné plus de deux fois par an. Pour baigner votre chien, il est indispensable d’utiliser un shampooing spécialement conçu pour lui, qui ne soit pas irritant pour sa peau dont l’acidité est différente de la nôtre. Veillez à utiliser de l’eau tiède et à bien sécher votre chiot dans une serviette absorbante au sortir du bain afin qu’il n’attrape pas froid.

Les yeux et la truffe

Les yeux et la truffe sont des éléments qui permettent de surveiller l’état de santé de votre chiot.

La truffe de votre chiot doit être en permanence humide et fraîche. Il se peut qu’elle s’assèche quand votre compagnon dort, ceci est normal. Inspectez la régulièrement : des croûtes ou des écoulements anormaux doivent vous inciter à consulter le vétérinaire. Les chiens qui n’ont pas la truffe noire craignent le soleil : une application d’écran total pendant la belle saison avant de sortir est conseillée pour éviter les brûlures !

Les larmes qui humidifient la cornée sont normalement évacuées par un canal qui relie le coin interne de l’œil aux cavités nasales. Lorsque ce canal est bouché ou que la production de larmes augmente, ces dernières s’écoulent à l’extérieur, traçant des sillons inesthétiques, surtout si le poil est blanc. Pour éviter ce phénomène, mieux vaut nettoyer les sécrétions oculaires, tous les jours si nécessaire, avec une lotion spéciale pour chien.

Les dents et les griffes

Comme pour les êtres humains, il est important que les chiens aient une dentition saine. Il faut donc prendre soin des dents de votre chiot dès le début, pourquoi pas en lui brossant les dents plusieurs fois par semaine ! Il existe des brosses à dents et des dentifrices conçus spécialement pour les chiens. Les chiens adultes acceptent rarement de coopérer à ce genre de manipulation, c’est pourquoi il est très utile d’habituer progressivement votre chiot à accepter ce type de soins. Si vous n’avez pas le courage de consacrer du temps à nettoyer les dents de votre chiot, donnez lui au moins la possibilité de « se faire les dents » sur des jouets à mâcher ou donnez-lui des barres alimentaires spécifiques, qui freineront le dépôt de plaque dentaire.

Bien que de nombreux propriétaires aient peur de faire mal à leur chiot, il est important de leur raccourcir régulièrement les griffes. Des coupe-ongles pour chiens existent. Lorsque les griffes sont claires, c’est facile ! Coupez la partie morte, sans mordre dans le triangle rose visible à la base de la griffe (ce sont les vaisseaux sanguins). Pour les ongles noirs, coupez des petits bouts, très progressivement, en faisant attention de ne pas atteindre la partie vivante. Si par hasard vous faisiez quand même saigner l’ongle, appliquez de l’eau oxygénée et posez un pansement pendant une heure ou deux.

Vous l’aurez compris, l’hygiène de votre chien doit être irréprochable et vous devez l’aider à la conserver. En l’habituant dès son plus jeune âge à se laisser manipuler, votre chiot sera plus docile et vous pourrez facilement effectuer les soins nécessaires. Il acceptera également mieux d’être examiné par le vétérinaire quand il lui rendra visite.

Une bonne hygiène au quotidien va de pair avec la bonne santé de votre chiot.

En complément des soins cités ci-dessus, vous devez veiller à respecter le sommeil de votre compagnon. Offrez-lui également une alimentation saine, équilibrée et adaptée à son âge et à son gabarit.