chien > Urgences et premiers secours

Mon chien a attrapé un épillet : que faire ?

Si votre chien a visiblement mal à une oreille, s’il se frotte les yeux anormalement ou se lèche beaucoup entre les doigts, observez-le de près. Il est fort possible qu’un épillet fiché dans la peau soit à l’origine du problème.
 

Décrochez l’épillet si vous le pouvez

Lorsqu’un épillet s’insinue dans les orifices naturels ou sous la peau, il peut aller très loin. Examinez votre animal en entier si vous trouvez un épillet sur lui : il y en a probablement d’autres… Si vous détectez l’épillet avant qu’il ne s’enfonce (il est parfois visible dans l’abcès qui se développe au point d’entrée), tirez-le par la pointe avec une pince à épiler.

Si vous n’arrivez pas à extraire l’épillet, emmenez votre chien sans tarder chez le vétérinaire. N’attendez pas, sinon l’épillet avancera encore plus loin et l’opération sera plus compliquée. Elle exige souvent de tranquilliser le chien. 
 

Signes d’alerte à ne pas négliger
Un épillet peut être retrouvé n’importe où !

- Un épillet peut s’introduire dans une narine, provoquant des éternuements et parfois un saignement de nez.

- Lorsqu’un épillet reste coincé à l’entrée des voies respiratoires, le chien tente de l’évacuer en toussant et/ou en vomissant. S’il n’y arrive pas, l’animal manifeste alors une véritable détresse respiratoire.

- Si vous voyez une tuméfaction importante sur la joue de votre chien, en regard des molaires, il est possible qu’un épillet soit coincé dans une glande salivaire.

- Les épillets peuvent provoquer des infections du fourreau chez un mâle et de la vulve chez une femelle. Pensez-y si vous voyez votre animal se lécher beaucoup la zone génitale.

Toutes ces situations nécessitent de consulter votre vétérinaire très rapidement.