chien > Urgences et premiers secours

Que faire si mon chien mord quelqu’un ?

Toute morsure doit être déclarée à la mairie de la commune de résidence du propriétaire ou du détenteur de l'animal. La déclaration peut être faite par le propriétaire, le détenteur de l’animal ou un professionnel qui aurait à s’occuper de la victime (médecin ou infirmier). 


Surveillance sanitaire

Légalement, un animal qui a mordu doit être surveillé, pour vérifier qu’il n’est pas porteur du virus de la rage. Il doit être présenté 3 fois à un vétérinaire (aux frais du propriétaire) : une 1ère fois dans les 24 heures suivant la morsure, une 2ème fois au plus tard le 7ème jour après la morsure et la 3ème visite est réalisée le 15ème jour. Si l’animal va bien à cette date, le vétérinaire rédige un certificat attestant que l'animal n'a pas présenté de symptômes évoquant la rage.

Durant la période de surveillance, le propriétaire n’a pas le droit de se dessaisir de son animal, ni de le faire euthanasier.
 

Evaluation comportementale

La loi oblige aussi le propriétaire d’un animal mordeur à faire évaluer son comportement par un vétérinaire agréé, pour prévenir le risque de récidive. Le vétérinaire doit répondre à 4 questions :

-       L’animal souffre-t-il d’une maladie qui expliquerait son comportement ?

-       L’agression correspond-elle à un comportement normal dans l’espèce ?

-       Y a t-il des signes d’un trouble du comportement connu pour entraîner de l’agressivité ?

-       L’animal a-t-il subi des mauvais traitements de nature à altérer son comportement ?
 

Le vétérinaire établit un niveau de dangerosité allant de 1 à 4, le plus élevé. En fonction de ce bilan, le propriétaire devra éventuellement suivre une formation sur le comportement animal et/ou renouveler l’évaluation plus tard. En cas de danger avéré, des dispositions d’urgence pourront être prises : l’animal peut être retiré à son propriétaire, voire même euthanasié.